Jeune Intermittent pour Perdre du Poids : 5 Choses à savoir

  • Vous vous ne savez pas quoi manger en parallèle du jeûne intermittent ?
  • Vous manquez d'idées pour vos menus de la semaine ?
  • Vous ne voulez pas (ou vous ne pouvez pas) passer des heures en cuisine ?
👉 Cliquez ici pour recevoir votre cadeau ! 🎁

Parmi les solutions que l’on propose à ceux qui souhaitent perdre du poids ou réduire leur indice de masse corporelle, il y a le jeûne intermittent.

Cette pratique trouve effectivement de nombreux adeptes dans le monde.

Cependant, comme elle consiste à se priver de nourriture, il est normal de se demander s’il y a des conséquences sur la santé.

Cette question est des plus légitimes, car l’organisme a besoin d’énergie pour fonctionner et cette énergie se trouve dans l’alimentation.

Si vous êtes intéressé par le jeûne pour maigrir, voici les choses que vous devez savoir avant de franchir le cap.

Il existe différentes formules de fasting pour perdre du poids

jeune intermittent pour perdre du poids

Avant toute chose, il faut rappeler qu’il existe plusieurs manières de faire un jeûne intermittent ou fasting. Il y a :

  • La méthode 16/8 où l’on jeune durant 16 heures (heures de sommeil comprises) et l’on dispose d’une fenêtre de 8 heures pour s’alimenter. Elle peut s’effectuer tous les jours.
  • Le jeûne de 24 heures, comme son nom l’indique, cette méthode consiste à ne pas manger pendant 24 heures. À faire une fois par semaine.
  • La méthode 5/2. Il est possible de manger normalement pendant 5 jours. Durant les deux jours restants de la semaine, on ne mange que 20 à 25 % de son apport calorique quotidien.
  • Le jeûne un jour sur deux. Le principe est de ne s’alimenter qu’un jour sur deux. Toutefois, si la privation est trop dure, il est possible de s’accorder un repas ne dépassant pas les 20 % de son apport calorique quotidien.
  • Le régime du guerrier. Avec cette méthode, on mange uniquement le soir. Durant la journée, pour calmer la faim, des fruits et légumes crus sont permis.
  • Le jeûne spontané est la méthode d’amaigrissement s’adaptant le mieux au style de vie de chacun. Celui qui la pratique peut choisir de sauter des repas ou de se priver toute une journée.

Connaître les différentes méthodes d’amaigrissement par le jeûne permet ainsi de choisir celle qui est la plus adaptée à son style de vie et ses contraintes journalières.

Perte de poids en jeûnant : les effets indésirables

Des effets indésirables pendant une période de privation de nourriture, le plus courant est la déshydratation. Ce phénomène peut être produit par la sensation de faim. Il est donc conseillé de boire de l’eau régulièrement pour s’hydrater, calmer la faim et faciliter l’élimination des déchets liés à la combustion des graisses. Autres effets indésirables : des difficultés à trouver le sommeil, un état de somnolence, une irritabilité, une fonte musculaire…

Sachez aussi que le fasting n’est pas une technique minceur adaptée à tous. Notamment, les personnes ayant des problèmes cardiaques, diabétiques et sous traitement médicamenteux à heures fixes ainsi que les femmes enceintes et allaitantes. Dans tous les cas, il convient de demander l’avis du médecin traitant et de se faire suivre par un professionnel de la nutrition avant de faire un jeûne intermittent pour perdre du poids.

Les bienfaits et l’intérêt de la privation alimentaire

Le jeûne intermittent est plus qu’un simple régime alimentaire, c’est un véritable mode de vie alimentaire. En fait, la privation de nourriture serait mieux adaptée à nos besoins physiologiques réels. Cette idée se base sur le fait que nos ancêtres qui vivaient de la chasse, pêche et cueillette ne disposaient pas de la même abondance alimentaire que nous actuellement. En effet, nous pouvons nous nourrir facilement et régulièrement avec 3 repas par jour en plus de collations entre les repas.

Ainsi, en jeûnant, vous retrouvez les mêmes habitudes alimentaires que nos ancêtres et profitez de plusieurs bienfaits. En diminuant la quantité de repas pris :

  • Le niveau d’insuline dans le sang baisse, ce qui conduit à la libération des acides gras dans le sang. D’où la perte de poids.
  • Les risques de contracter une maladie cardiovasculaire sont moindres.
  • L’organisme produit de nouvelles cellules nerveuses réduisant la possibilité de développer les maladies d’Alzheimer et de Parkinson.
  • Il est possible d’acquérir une meilleure résistance au stress.
  • On prévient et combat plus efficacement le cancer. Les cellules cancéreuses sont effectivement dépendantes de glucides. En réduisant cet apport, celles-ci régressent donc et disparaissent dans certains cas.

Bref, pratiquer le jeûne intermittent pour perdre du poids est une chose très enrichissante. Toutefois, même les kilos superflus ne disparaissent pas rapidement. Alors, il est plus que conseillé de continuer le régime pour ne pas passer à côté de ses avantages.

Manger mieux durant les prises alimentaires

Lorsque le moment de manger arrive, il est plus que tentant manger plus, voire de se faire plaisir. Il ne faut pas ! En effet, pour profiter de tous les bienfaits du jeûne intermittent pour perdre du poids, il est recommandé de privilégier une alimentation saine.

Rappelons que les pâtisseries, chips et produits industriels ont des effets directs sur l’insuline et la prise de poids. S’il n’est pas alors nécessaire de totalement les supprimer, il est important de les réduire autant que possible. À la place des aliments riches en sel et en sucre, on préfèrera donc des repas à base de fruits et légumes, de protéines maigres et riches en acides gras essentiels.

Le jeûne et la reprise alimentaire se font de manière progressive

Si vous avez l’intention de suivre un jeûne intermittent pour perdre du poids, vous devez savoir que cela se fait progressivement. Arrêter de manger du jour au lendemain rendra en effet la sensation de faim plus importante. Si vous craquez ainsi régulièrement à cause de celle-ci, vous risquerez d’abandonner votre objectif de mincir.

Commencez alors par arrêter de manger des protéines animales et de prendre des excitants (café, thé, sucre, alcool…) au moins 5 jours avant de jeûner. Puis, c’est les céréales, les légumineuses (pois chiche, haricots, soja…) et les oléagineux (noix, amandes…) qu’il faut arrêter deux jours avant. À la place, c’est des fruits et légumes qu’il faudra manger.

La reprise alimentaire est à faire également de manière progressive. Commencez par manger quelques fruits et légumes pour réhabituer votre estomac et votre tube digestif à digérer. En plus, facilitez-leur le travail en mâchant bien et lentement.

10 recettes pour booster votre perte de poids et votre bien-être. Des recettes d’entrées, de plats, d’accompagnements et même de desserts ou de snacks qui vont vous mettre l’eau à la bouche... De quoi vous faire plaisir tout en vous faisant du bien 👉 Cliquez ici pour recevoir votre cadeau ! 🎁

All Categories:

  • Partager cet article

Commentaires

Laissez un commentaire

2017 - 2020 © ExtraForme.fr - Mentions légales