Parlons Forme #051 : Cette hormone qui fait maigrir (ou grossir)

Au sommaire du cinquante-et-unième épisode de Parlons Forme

Dans cet épisode vous allez découvrir

  • Comment votre alimentation impacte la production de vos hormones,
  • Les hormones, c’est quoi ? Comment ça fonctionne ? A quoi elles servent ?
  • Quelle est l’hormone maîtresse pour la régulation de votre poids ?
  • Quand et comment est produite cette hormone ?
  • Pourquoi l’alimentation moderne entraîne une trop forte production de cette hormone,
  • Les conséquences que cela peut avoir sur votre poids et votre santé,
  • Les études qui montrent le lien entre cette hormone et le gain ou la perte de poids,
  • Ce que vous pouvez faire pour réguler vos hormones et favoriser votre bonne santé,
  • La solution la plus simple et efficace pour obtenir des résultats rapidement,
  • Et bien d’autres choses…

Liens cités dans cet épisode

Merci pour votre écoute !

Si vous souhaitez réagir à ce podcast, laissez un commentaire juste ci-dessous.

Si vous avez apprécié cet épisode de Parlons Forme (et le podcast en général), laissez une note et un commentaire sur iTunes (voir comment faire).

Votre avis compte beaucoup pour moi et les notes sont très importantes pour faire connaître le podcast et lui donner de la visibilité ! 🙂

Si vous avez déjà un compte, cela prend moins d’une minute, je compte sur vous 👍

Enfin, pour être sûr de ne rien louper, abonnez-vous sur iTunesYouTube, Spotify ou toute autre plateforme de votre choix (voir les liens sous le lecteur) et ainsi vous serez automatiquement informé lors de la publication du prochain épisode.

Découvrir un autre épisode de Parlons Forme

Pour compléter ce podcast, je vous propose de (re-)découvrir cet épisode dans lequel je vous démontre pourquoi il n’est pas efficace de chercher à perdre du poids en mangeant moins et en bougeant plus.

Cette approche de restriction calorique, extrêmement populaire dans l’univers des régimes, fait bien souvent plus de mal que de bien.

Cet épisode est à écouter ci-dessous ou en téléchargeant le fichier audio au format MP3 (Clic droit / Enregistrer sous…)

Accéder aux notes de cet épisode

Au cours des précédents épisodes de ce podcast nous avons vu ensemble que si vous voulez perdre du poids alors il sera peu efficace de mettre votre attention uniquement sur les calories que vous consommez et celles que vous dépensez. Je ne vais pas rentrer dans le détail ici, ça a déjà été fait dans les précédents épisodes.

Du coup, si la perte de poids n’est pas liée uniquement à cette question des calories quels sont les facteurs qui font que vous avez peut-être tendance à prendre du poids ? Il est essentiel de comprendre ce point pour ensuite agir en conséquence dans votre quotidien et tenter d’inverser ce processus.

C’est pourquoi, je vous propose aujourd’hui que l’on s’intéresse à un point bien moins connu que celui des calories, c’est celui de vos hormones. Les études réalisées au cours de ces dernières années montrent que votre alimentation en particulier et de votre mode de vie en général ont un impact majeur sur les réactions hormonales de votre corps.

Ces réactions, comme nous allons le voir tout de suite plus en détail, jouent alors grandement sur votre poids mais aussi sur de nombreux autres aspects de votre vie :

  • Votre niveau d’énergie,
  • Votre concentration,
  • Votre système immunitaire,
  • Votre stress,
  • Votre sexualité, etc.

Vos hormones sont prépondérantes dans votre vie et dans le fonctionnement de votre corps. Alors aujourd’hui nous n’allons pas nous intéresser à tous ces aspects mais mettre notre attention sur celle qui joue un rôle majeur dans la prise ou dans la perte de poids. Mais avant ça, petite explication si le terme « hormone » ne vous parle pas.

Les hormones, c’est quoi ?

Si l’on consulte la page Wikipédia des hormones on apprend alors qu’une hormone c’est une molécule qui est sécrétée par votre système endocrinien en réponse à une stimulation. Cette hormone est ensuite diffusée dans l’ensemble de notre organisme à travers le sang ou la lymphe.

Elles servent à la communication entre les différents organes du corps et aussi à la régulation de l’activité de certains de ces organes dont elles peuvent modifier le comportement.

Parmi toutes les hormones produites par votre corps vous avez peut-être déjà entendu parler de :

  • La testostérone,
  • Des œstrogènes,
  • De l’hormone de croissance,
  • De l’adrénaline,
  • Ou encore de la mélatonine

Ce sont quelques exemples parmi d’autres, il en existe encore beaucoup !

Aujourd’hui, je vous propose que l’on s’intéresse à l’hormone maîtresse qui joue un rôle majeur dans la régulation du poids, à savoir l’insuline.

L’insuline, l’hormone maitresse de votre poids

Si vous écoutez régulièrement ce podcast alors ce n’est pas la première fois que vous m’entendez parler d’insuline. Nous en avons notamment parlé lorsque je vous ai présenté le processus de la digestion et le lien qui existe entre les aliments que vous mangez, l’impact de ces aliments sur votre glycémie et la production d’insuline par votre corps en réponse à cette glycémie qui grimpe.

Petit rappel pour celles et ceux qui ont oublié tout ça :

Bon nombre des aliments que vous consommez vont entrainer une hausse de votre glycémie. La glycémie c’est la concentration de glucose dans votre sang. Le glucose c’est la forme la plus simple du sucre. Comme votre corps ne peut pas avoir trop de sucre dans le sang alors votre pancréas produit de l’insuline afin de faire baisser votre taux de glucose sanguin.

L’insuline joue alors deux rôles :

  1. Elle envoie les graisses que vous venez de consommer vers vos adipocytes qui sont les cellules qui stockent de la graisse en attendant que votre corps ait besoin d’elles.
  2. Elle transforme le glucose pour faire baisser le plus rapidement possible votre glycémie qui est donc votre taux de sucre dans le sang.

Au cours de cette transformation, le glucose est alors utilisé de 3 façons :

  1. Il est transformé en énergie qui est immédiatement « consommée » par votre corps. Donc si vous allez marcher ou faire du sport après avoir consommé un aliment, l’énergie fournie par cet aliment sera donc immédiatement utilisée par votre corps.
  2. Deuxième option, le corps va stocker le glucose dans vos muscles et dans votre foie. C’est alors une « réserve » d’énergie disponible rapidement en cas de besoin.
  3. Une fois que les « réserves » sont pleines, le foie transforme ce glucose en graisses qui, elles aussi, sont stockées dans vos adipocytes qui sont les cellules graisseuses de votre corps.

Si vous avez une alimentation correcte (elle n’a pas besoin d’être parfaite) et que vous ne mangez pas à longueur de journée alors le système s’équilibre de lui-même.

Vous avez des phases où vous vous alimentez et où vous produisez de l’insuline qui va favoriser le stockage de l’énergie sous forme de graisses mais en parallèle vous avez aussi des phases où votre niveau d’insuline est bas, votre corps pioche alors dans ses réserves et vous brûlez l’énergie que vous aviez mis en réserve lors du précédent repas.

Le souci c’est qu’aujourd’hui, bon nombre de personne ont :

  • Soit une alimentation trop riche en glucides et en sucre en particulier,
  • Soit ces personnes mangent trop souvent et donc elles se retrouvent à produire de l’insuline tout au long de la journée

Bien entendu, il existe aussi de nombreux cas de figure où ces deux situations cohabitent et créent alors des conditions parfaites pour l’accumulation du gras même si l’alimentation de ces personnes n’est pas particulièrement riche en graisse. Comme nous venons de le voir à l’instant, si vous consommez plus de sucre que les besoins de votre corps, ce sucre sera transformé en graisse par votre foie puis stocké.

Autre point que je tiens à préciser. Quand on parle de glycémie et d’insuline, on a souvent tendance à mettre uniquement notre attention sur les glucides et les sucres. A juste titre parce que c’est ce type d’aliments qui va avoir le plus d’impact sur la glycémie. La notion d’indice glycémique des aliments riches en glucides ne vous est surement pas inconnue.

Cependant il faut aussi préciser que même des aliments qui n’ont pas d’impact sur la glycémie sont susceptibles d’avoir un impact sur votre production d’insuline. Parmi ces aliments on peut citer par exemple les produits laitiers, la viande ou le poisson qui ont cette capacité à déclencher une production d’insuline alors même qu’ils n’ont quasiment pas d’impact sur la glycémie.

Je ne vais pas rentrer dans le détail de ce point dans cet épisode du podcast car ce n’est pas le sujet du jour mais si vous voulez en savoir plus je vous invite donc à vous renseigner sur cette notion d’indice insulinique.

Alors maintenant la question que vous êtes en droit de vous poser est…

Quel est le lien entre l’insuline et le poids ?

Ces questions autour de l’insuline et de son impact sur la prise de poids se posent car le constat est le suivant :

  • Les personnes obèses sécrètent plus d’insuline que les personnes dont le poids est normal,
  • Chez les personnes minces, après un repas, le taux d’insuline revient plus rapidement à la normale que chez les personnes obèses,
  • Les personnes obèses ont un taux d’insuline à jeun plus élevé que les personnes minces

Tous ces constats font que l’on peut supposer qu’il existe un lien entre l’insuline, le surpoids et l’obésité mais en aucun elles ne prouvent ce lien. Pour cela, il faut des études et bonne nouvelle, ces études existent !

Première point à voir…

Est-ce que le fait d’avoir plus d’insuline dans le corps fait prendre du poids ?

La réponse est simple, claire et précise : Oui.

C’est d’ailleurs tout le malheur des personnes diabétiques dont les cellules développent une résistance à l’insuline. Pour faire baisser la glycémie sanguine il est alors nécessaire de faire des injections d’insuline et les études sont formelles : plus d’insuline = gain de poids.

Une étude menée sur une période de 11 années et réalisée sur des patients souffrant de diabète de type 1 a montré que plus la dose d’insuline administrée aux patients était élevée plus ces patients ont eu tendance à prendre du poids, en moyenne 4.5 kg de plus pour le groupe avec la forte dose comparativement au groupe qui recevait la dose standard. Au-delà de cette moyenne, plus de 30% des patients recevant la forte dose ont eu des problèmes considérables de gain de poids.

Une autre étude faite sur des patients souffrant de diabète de type 2 cette fois arrive à la même conclusion. Plus on administre d’insuline aux personnes, plus ces personnes vont avoir tendance à prendre du poids. Cela est vrai quel que soit le mode d’action. Que ce soit via des injections d’insuline ou via l’administration d’un médicament qui augmente la sécrétion d’insuline par le corps, dans les deux cas : plus d’insuline = plus de graisse qui s’accumule.

Des études de ce type il en existe de nombreuses mais il y en a une qui est particulièrement intéressante. Cette étude qui date de 1993 concerne un groupe d’individus souffrant du diabète de type 2. Lors de cette étude les patients recevaient des doses d’insuline et en parallèle ils ont réduits leurs apports alimentaires de plus de 300 calories par jour. Alors même que ces personnes mangeaient moins, elles ont tout de même pris en moyenne 8,7 kg sur une période de 6 mois ! C’est juste énorme.

On peut aussi parler des personnes qui ne sont pas diabétiques mais dont le corps à tendance à produire plus d’insuline que nécessaire. Là encore le constat est sans appel, plus il y a d’insuline dans le sang de ces personnes, plus ces personnes prennent du poids.

Enfin, au-delà d’une trop forte production d‘insuline en cas de disfonctionnement de l’organisme on peut aussi évoquer les médicaments qui servent à traiter un ensemble de pathologies et qui ont un impact sur la production d’insuline. Dans chacun de ces cas, la prise de ces médicaments est associée à un gain de poids.

Donc oui, il n’y a clairement pas de débat sur cette question, plus vous avez d’insuline dans votre organisme, plus vous allez prendre du poids.

Maintenant, est ce que l’inverse est vrai…

Est-ce que réduire le taux d’insuline dans le sang permet de perdre du poids ?

Là aussi la réponse est assez facile à obtenir car il existe aussi des médicaments qui ont pour objectif de réduire de façon significative la production d’insuline. Quand un patient prend ce type de médicament alors cela à un effet sur la perte de poids.

L’exemple le plus parlant concerne le cas des personnes qui souffrent de diabète de type 1. Ces personnes souffrent alors d’une maladie auto-immune qui détruit les cellules du pancréas qui produisent l’insuline. En conséquence de quoi le taux d’insuline dans le sang devient alors extrêmement bas, dangereusement bas même car si la personne ne régit pas alors elle risque tout simplement de mourir. C’était d’ailleurs la plupart du temps le cas avant la généralisation de l’utilisation de l’insuline dans les années 1920.

La caractéristique principale et le signe majeur d’un diabète de type 1 c’est une perte de poids rapide et importante. Peu importe le nombre de calories que cette personne consomme, elle ne peut pas prendre de poids.

Donc au final tout cela est très cohérent.

Si vous avez plus d’insuline dans le sang vous prenez du poids. A l’inverse si vous en avez moins, vous en perdez. On peut donc en arriver à la simplification que l’insuline est l’hormone qui favorise le stockage des graisses dans votre corps.

La prise de poids n’est pas liée uniquement aux calories que vous consommez mais à un déséquilibre hormonal au sein de votre organisme. Car vous vous en doutez, l’insuline n’est pas la seule responsable de la prise de poids. Cette hormone interagit avec d’autres qui favorisent la prise de poids à travers différents système car au final :

  • C’est une hormone qui détermine votre niveau de faim,
  • C’est une hormone qui détermine votre satiété,
  • C’est encore une autre hormone qui fait augmenter votre métabolisme de base et…
  • Encore une autre qui le fait baisser
  • Et bien entendu ce sont encore des hormones qui vont jouer sur votre motivation, votre concentration, votre détermination, etc.

L’ensemble de votre corps est régulé par des hormones et comme nous venons de le voir l’hormone qui favorise la prise de poids est l’insuline.

La question maintenant n’est définitivement plus de vous demander comment réduire les calories que vous consommez au quotidien car ce n’est pas la bonne question. La bonne question à se poser est de savoir…

Comment réduire votre production d’insuline ?

Alors on va oublier tout de suite la solution miracle à laquelle vous avez peut-être pensé en m’écoutant parler. Oui, il existe des médicaments qui permettent de réduire la production d’insuline. Oui, ces médicaments ont un effet sur le poids des personnes qui les prennent. Mais NON, il n’est pas envisageable d’utiliser ces médicaments pour des raisons esthétiques et de perte de poids. Une telle pratique serait extrêmement dangereuse et n’est pas du tout recommandée.

A côté de ça vous ne pouvez pas non plus décider du jour au lendemain que vous allez produire moins d’insuline. Vous n’avez pas un tel pouvoir sur votre système hormonal. Ça n’est pas une décision que vous pouvez prendre comme vous pourriez décider d’acheter une paire de basket pour aller courir. En réalité, il n’y a pas de solution toute faite qui vous permette de réguler votre production d’insuline en achetant quelque chose.

Pour autant cela ne veut pas dire que tout espoir est perdu. Au contraire, vous avez votre mot à dire et un rôle à jouer mais cela va se faire de façon indirecte. Si vous ne pouvez pas influencer directement votre production d’insuline vous pouvez le faire indirectement en adaptant votre mode de vie.

Alors je sais et je vous entends déjà penser : « Adapter mon mode de vie… je sens que ça va être compliqué tout ça ! ». Vous vous dîtes peut-être que vous allez devoir :

  • Changer votre façon de manger et vous priver de vos aliments favoris
  • Manger bio à chaque repas mais vous n’en avez pas les moyens,
  • Faire du sport 3 fois par semaine même s’il fait froid ou qu’il pleut,
  • Vous coucher tous les soirs à 22h00 ou encore…
  • Faire 20 minutes de méditation chaque jour

Alors on ne va pas se mentir, si vous décidiez de ne faire qu’une seule de ces actions ça serait certainement très favorable pour votre forme, votre santé et votre ligne mais pour autant faire tout ça n’est pas nécessaire si vous voulez perdre du poids. Il existe une solution bien plus simple.

C’est solution c’est de faire du jeûne intermittent. Comme nous l’avons vu, ce ne sont pas les calories qui sont responsables de la prise de poids mais plutôt un dérèglement au niveau de vos hormones. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir une obsession sur le contenu de vos assiettes mais il est plus intéressant de voir ce que vous pouvez mettre en place pour réguler votre production d’insuline.

Pour cela, il est alors bien plus simple de jouer sur QUAND vous mangez plutôt que sur ce que vous mangez. En faisant du jeûne intermittent régulièrement vous permettez à votre corps de réduire sa production d’insuline tout en améliorant sa sensibilité.

Augmenter la sensibilité de votre corps à l’insuline signifie qu’avec le temps votre organisme est capable de traiter la même quantité de glucose sanguin mais avec une moins grande quantité d’insuline. Si votre corps produit moins d’insuline alors cela veut dire que vous avez moins d’insuline dans le sang, moins d’insuline dans le sang signifie que vous créez les conditions favorables à une perte de poids rapide et durable dans le temps.

En moyenne, il est tout à fait possible de perdre entre 500 grammes et 1 kilo de graisse par semaine sans avoir à révolutionner la façon dont vous mangez. De plus, la pratique du jeûne intermittent est aussi efficace pour stimuler un ensemble d’autres hormones dont je vous parlerai en détail dans l’épisode de la semaine prochaine.

Si vous voulez en savoir plus sur cette pratique je vous propose de consulter l’article du blog « Jeûne intermittent : De quoi s’agit-il ? » dont vous retrouvez le lien dans les notes de cet épisode sur la page extraforme.fr / 51.

Sinon, si vous voulez gagner du temps, obtenir des résultats rapidement et vous lancer en toute sérénité alors je vous invite à découvrir la méthode d’accompagnement que je vous propose sur le site demainplusmince.com.

Le programme Demain Plus Mince est une formation en ligne dans laquelle je vous partage toute mon expérience de plusieurs années de pratique du jeûne intermittent. Ainsi, vous avez toutes les cartes en main pour vous lancer rapidement et en toute sécurité. En cas de besoin, toute la communauté ainsi que moi-même nous sommes à vos côtés pour vous accompagner sur ce chemin vers votre poids de forme.

Ce programme est disponible en différentes formule afin de vous permettre à tout le monde de se lancer selon ses moyens. Pour en savoir plus, rendez-vous maintenant sur le site demainplusmince.com.

Cette méthode est clairement le moyen le plus facile et le plus efficace pour agir sur vos hormones en général et sur votre production d’insuline en particulier sans que vous ayez besoin de révolutionner votre quotidien car c’est la méthode qui s’adapte à votre rythme de vie et non l’inverse.

Dans tous les cas, je vous propose que l’on se retrouve pour le prochain épisode dans lequel je vais vous parler de 4 autres hormones qui ont aussi leur mot à dire dans la régulation de votre poids. On se retrouve dans une semaine pour le prochain épisode, ciao !

  • Partager cet article

Commentaires

  1. Répondre

    Moi je pensais qu’il fallait manger tes trois repas par jour et équilibré pour avoir une bonne santé

    • Répondre

      Bonjour Linda,

      Si cela fonctionne pour vous alors ne changez rien 🙂

      Malheureusement, force est de constater que pour beaucoup de personnes cette option est « compliquée ».

      Compliqué de manger « que » 3 repas par jour et ne pas grignoter entre chaque…
      Compliqué de manger « équilibré ». Ça veut dire quoi équilibré d’ailleurs ? 😉

      Du coup, tester et suivre une autre voie peut-être une bonne option 🙂

Laissez un commentaire

2017 - 2020 © ExtraForme.fr - Mentions légales