Bien Manger Enceinte : Voici ce que vous ne devez pas faire

Bien Manger Enceinte
Vous vous ne savez pas comment faire pour perdre du poids ? Vous avez l’impression d’avoir déjà tout tenté sans obtenir de résultats durables ? Vous êtes fatigué de reprendre ces kilos si difficilement perdus ? 👉 Cliquez ici pour recevoir votre Formation par email Gratuite ! 🎁

Être enceinte est une période merveilleuse, mais sensible dans la vie d’une femme.

Sensible parce que cette dernière subit de nombreuses transformations corporelles et hormonales, mais surtout parce qu’elle doit faire attention à son alimentation.

Quand on dit qu’une femme enceinte doit manger pour deux, cela veut dire qu’elle doit manger deux fois mieux.

L’alimentation est d’autant plus importante lors d’une grossesse, car elle sert à garantir la santé de la mère et de son bébé.

S’il existe de bons aliments pour la période de gestation, il en existe aussi de mauvais.

Voici un guide sur la nourriture à ne pas consommer en étant enceinte.

Les raisons qui font qu’il faut bien manger enceinte

Bien Manger Enceinte

Au-delà d’assurer la santé de la mère et du bébé, une alimentation équilibrée est une source d’éléments nutritifs pour le bon développement du fœtus. Il a besoin d’apport en protéine, de bonnes graisses, de vitamines, de minéraux et de sucre. Quant à la femme enceinte, sa grossesse lui fait dépenser plus d’énergie que d’habitude. Pour parer à la fatigue et au coup de mou, elle doit alors privilégier une alimentation saine.

En général, les femmes qui font attention à ce qu’elles mangent durant leur grossesse sont en meilleure forme. Elles sont moins susceptibles au diabète gestationnel et gèrent mieux cette maladie si elles en sont atteintes. Plus encore, en mangeant bien, les femmes enceintes atteignent plus facilement le poids recommandé et retrouvent encore plus rapidement leur poids d’avant la grossesse.

Les aliments à éviter durant la grossesse

Les produits en conserve et transformés

Manger est une source de plaisir, quel que soit son état. Cela, les fabricants de produits transformés l’ont bien compris et y ajoutent sucre, sel, conservateurs, édulcorants artificiels et autres additifs pour donner plus de goûts aux aliments. En plus de nous rendre accros, ils ne sont pas bons pour la santé. Rappelez-vous une bonne santé est le résultat d’une bonne alimentation.

Si vous êtes enceinte, il est impératif que vous fassiez attention aux aliments en conserve. En effet, les boîtes et bouteilles peuvent contenir du Bisphénol A ou BPA. Il s’agit d’une substance toxique pouvant causer un cas de cancer, des problèmes de foie, l’obésité, des soucis cardiaques ou de fertilité. Le BPA augmente également le risque de fausse-couche, affecte le développement cérébral du fœtus. En principe, l’usage du BPA dans les contenants et ustensiles de cuisine est interdit depuis 2015, mais il est toujours recommandé de vérifier cette information. Attention, le Bisphénol F ou BPF est encore plus néfaste que le BPA.

Concernant les édulcorants artificiels, ces alternatives au sucre pour les diabétiques sont à éviter pour les personnes ne digérant pas la phénylalanine. La non-digestion de cet acide aminé pouvant entraîner des anomalies congénitales avec ou sans malformation. Des études récentes sur les édulcorants hypocaloriques indiqueraient qu’ils sont susceptibles d’augmenter le risque d’obésité chez le bébé. Consommer des édulcorants en étant enceinte est donc conseillé uniquement sur avis d’un médecin.

Les aliments crus comme la viande et les œufs

Bien manger enceinte se traduit aussi par une non-consommation de viande et des œufs crus, peu ou mal cuits. Cela peut effectivement causer des maladies comme la toxoplasmose et la salmonellose. La toxoplasmose est due à un parasite vivant dans la terre et parfois dans la viande. On peut aussi la contracter en touchant des animaux comme le chat. Le danger repose dans le fait que le parasite infecte le fœtus. Ce qui causera une cécité, une épilepsie ou un retard mental.

Les œufs crus ou pas suffisamment cuits et les aliments qui en contiennent peuvent être contaminés par la bactérie Salmonella. Cette dernière cause chez la mère des nausées, des vomissements, des crampes d’estomac, de la diarrhée et de la fièvre. Dans des cas plus sévères, on observe des crampes de l’utérus, une naissance prématurée ou un bébé mort-né.

Les produits non pasteurisés

Les produits laitiers qui n’ont pas fait l’objet d’une pasteurisation peuvent abriter de nombreuses bactéries nocives. Les maladies qu’elles peuvent causer sont la listériose, la salmonellose et les infections intestinales. Les jus de fruits non pasteurisés peuvent également causer ces mêmes types de maladies pouvant entraîner la mort du bébé.

La charcuterie

La charcuterie, les hot-dogs et toute autre viande prête à consommation peuvent également contenir des bactéries causant la listériose et la toxoplasmose. Pour protéger votre bébé, il convient de les bannir de votre alimentation pendant votre grossesse.

Les fruits et légumes qui n’ont pas étés lavés

Les fruits et légumes proviennent de la terre, ils peuvent donc être porteurs du parasite de la toxoplasmose. Ne les mangez pas sans les avoir lavés à l’eau courante ou frotter avec une brosse à légumes.

Attention, certains fruits et légumes doivent être évités durant la grossesse :

  • Le chou et la laitue sont transporteurs de maladies alimentaires.
  • L’aubergine stimule les règles.
  • Le raisin noir aide l’organisme à accumuler de la chaleur interne, ce qui peut nuire au fœtus.

Les poissons crus et les fruits de mer

Comme la viande crue, le poisson cru ou mal cuit peut causer diverses infections. La plupart d’entre elles affectent la mère, mais d’autres comme la salmonellose touche le bébé. Comment bien manger enceinte passe donc par l’évitement des sushis ainsi que des poissons fumés non réchauffés ou non cuits, les fruits de mer crus, les crustacés et les mollusques.

Par ailleurs, les poissons contiennent des contaminants comme le mercure. Ce contaminant nuit au développement du cerveau du bébé. Les poissons qui en contiennent une dose élevée sont le thon (frais ou surgelé), le requin, le brochet, le merlan… Il faudra également ne pas en manger durant la période d’allaitement. Les poissons sans risque sont la truite, le maquereau, les sardines, le saumon, la sole, etc.

La caféine et les boissons alcoolisées

Protéger votre bébé et bien manger enceinte, c’est limiter votre consommation de caféine. On recommande d’en consommer 200 mg par jour durant la grossesse. C’est l’équivalent de 2 petites tasses. Sachez qu’une surconsommation de café augmente les risques de fausse-couche et d’accouchement prématuré.

Quant à l’alcool, il est formellement interdit d’en boire enceinte. L’alcool augmente également le risque de fausse-couche et de mortinatalité. Une quantité même faible affecte négativement le développement cérébral du bébé, des malformations faciales ou des cardiaques.

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main pour mieux manger, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action et reprendre en main votre alimentation. Et pour encore plus de bons conseils, accédez dès maintenant à votre Formation Offerte : 3 Erreurs qui Bloquent votre Perte de poids.

Découvrez Comment passer votre corps en mode « Brûleur de graisse » afin de Perdre du poids de façon durable, Avoir plus d'énergie au quotidien et Prendre soin de votre santé sur le long terme 👉 Cliquez ici pour recevoir votre Formation par email Gratuite ! 🎁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

to top