Mauvais Cholestérol : 4 Aliments à éviter

Mauvais Cholestérol

On le sait, le mauvais cholestérol dans l’organisme représente l’un des principaux facteurs de risque de diabète, d’hypertension et surtout de complication cardio-vasculaire.

En effet, on estime à 120 000 le nombre d’infarctus lié à une hypercholestérolémie soit une hausse anormale du taux de cholestérol dans le sang.

Un chiffre qui va en s’accentuant compte tenu de notre alimentation de plus en plus riche en graisses et en produits ultra-transformés.

De fait, outre le terrain génétique défavorable, une mauvaise alimentation influe directement sur le taux de cholestérol.

Il s’agit donc d’un des piliers essentiels pour améliorer votre capital santé. Dans ce dossier, on fait le point sur les aliments à éviter pour venir à bout du mauvais cholestérol.

Cholestérol en quelques mots clés

Pour mieux comprendre l’importance de mieux manger dans le cadre de la lutte contre le mauvais cholestérol, voyons dans un premier temps qu’est-ce que le cholestérol exactement et quel est son rôle dans l’organisme.

Concrètement, le cholestérol est un lipide (du gras, si vous préférez) de la famille des stérols acheminé par la circulation sanguine vers les différents organes. Il se décline en deux catégories :

  • Le cholestérol sanguin sécrété naturellement par le foie.
  • Le cholestérol alimentaire qui vous l’aurez compris provient des aliments que vous consommez.

Dans tous les cas et quelle que soit sa source, ce corps gras contribue grandement au bon fonctionnement de l’organisme. En outre, il joue un rôle clé dans la fabrication des hormones stéroïdiennes et surrénaliennes. En outre, le cholestérol participe activement à la vie cellulaire, à la formation des connexions entre les neurones ainsi qu’à la synthèse de la vitamine D et de la bile.

Vous comprenez donc que sans cholestérol, votre corps serait tout bonnement incapable de fonctionner de manière optimale ou voire ne fonctionnera pas du tout.

Bon cholestérol et mauvais cholestérol : quelle différence ?

mauvais cholestérol aliments à éviter

Comme vous le savez peut-être déjà, si le cholestérol vous rend service tout au long de votre vie, il peut aussi être la source de nombreuses maladies. D’où l’appellation « mauvais cholestérol ».

Dans les faits, ce n’est pas le cholestérol qui est bon ou mauvais, mais les protéines qui le transportent dans le sang. Autrement dit, les lipoprotéines que sont le HDL et le LDL que l’on nomme respectivement bon ou mauvais cholestérol.

Le HDL (High density protein) ou le bon cholestérol transporte l’excès de cholestérol des artères vers le foie pour favoriser l’élimination par la bile. Tandis que le LDL (Low density protein) distribue l’excès de cholestérol vers les tissus. Ce qui favorise le dépôt lipidique sur les parois des artères et donc l’obstruction ou pire la rupture des vaisseaux sanguins.

Mauvais cholestérol et mauvaise santé

Bien que l’excès de mauvais cholestérol ne constitue pas le seul responsable d’une mauvaise santé, il est incontestable que ce dernier multiplie le risque de développer une maladie. En effet, en trop grande quantité, le LDL peut favoriser la formation de plaques d’athérosclérose pouvant obstruer les vaisseaux sanguins et empêcher la bonne circulation sanguine au niveau du cœur. De même, l’excès de mauvais cholestérol dans le sang favorise la formation de caillots, les thromboses. Tous ces facteurs conjugués augmentent ainsi le risque de développer une maladie cardiovasculaire. À l’instar de :

  • L’infarctus du myocarde par le dépôt lipidique sur les artères coronaires qui irriguent le cœur.
  • L’accident vasculaire cérébral communément appelé les attaques cardiaques par la mauvaise circulation du sang dans les artères du cerveau.
  • L’arthrite des membres inférieurs.
  • L’anévrisme artériel.

Mauvais cholestérol : les aliments à bannir

Bien qu’il est conseillé de manger de tout en quantité juste et raisonnable afin de bénéficier d’un bon rééquilibrage alimentaire au quotidien, en cas de taux de mauvais cholestérol élevé, il est primordial de surveiller les aliments que vous consommez pour réduire le cholestérol LDL. Voici une liste d’aliments (transformés ou non) que vous devez éviter de mettre dans votre assiette ou diminuer drastiquement pour ne pas mettre votre santé en danger :

Le beurre

On ne va pas se mentir, le beurre, c’est le produit phare de bon nombre de Français. Et on ne peut que comprendre, au petit déjeuner dans une tartine, il n’y a plus savoureux que le beurre. Pourtant méfiance, car ce produit est très riche en gras saturés connus pour faire grimper le taux de mauvais cholestérol. Puis, même allégé, le beurre reste très calorique, environ 74 calories pour 100 g. Autant de bonnes raisons de le remplacer par une margarine spéciale tartine ou cuisson ou encore par des huiles végétales : l’huile d’olive, de noix ou de colza dans l’idéal. Le beurre d’arachide est aussi une bonne alternative. À consommer avec modération bien évidemment.

Les produits laitiers

À surveiller également : la crème fraîche, le lait entier et le fromage. Il faut savoir que tous les produits laitiers ne contiennent pas la même quantité de matière grasse. Par ailleurs, il ne faut pas oublier qu’à part les acides gras, les produits laitiers sont une source importante de nutriments indispensable pour l’organisme. À l’instar du calcium, magnésium, vitamines, etc. Ainsi, plutôt que de bannir ces produits de votre alimentation, vous pouvez les remplacer par des options réduites en matières grasses comme le lait écrémé, les fromages à teneur réduite de matière grasse, les fromages frais ou encore le fromage de chèvre.

Les sucreries

En plus de multiplier par trois le risque de développer le diabète, les gâteaux, biscuits, viennoiseries et autres produits bourrés de sucres raffinés sont très riches en cholestérol et ont en plus un index glycémique très élevé. Raison pour laquelle d’ailleurs, ils sont considérés comme un poison pour l’organisme. Il en est de même pour les crèmes glacées qu’il est conseillé de remplacer par les sorbets.

La viande

La viande et notamment la viande rouge comme la viande de bœuf ou de porc favorise l’augmentation du cholestérol. Vous devez donc veiller à en consommer avec modération. À la place, privilégiez les viandes maigres comme le lapin, la volaille et les poissons gras (hareng, maquereau, anchois, thon, sardine, etc.). Ils renferment des acides gras insaturés de types oméga 3. De même, les viandes transformées comme les saucisses et autres charcuteries seront également à limiter au maximum.

Maintenant que vous savez quels sont les aliments à éviter pour contrer le mauvais cholestérol, préservez votre santé en adoptant une alimentation saine au quotidien. Pour encore plus de bons conseils, télécharger dès maintenant votre Formation offerte : 3 Erreurs qui Bloquent votre Perte de poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

to top