Régime Alimentaire pour Maigrir : Pourquoi ça ne sert à rien

régime alimentaire

Pour les personnes en quête d’une silhouette affinée et d’une mensuration de rêve, le régime amaigrissant représente souvent LA solution ultime pour perdre du poids facilement.

Il est vrai qu’il est difficile de ne pas être tenté par les promesses de perte de poids miraculeuse de ces foultitudes de régimes plus vendeurs les uns que les autres.

Sauf qu’en réalité, la plupart d’entre eux trichent bien souvent sur leurs promesses et sont totalement contre-productifs.

Entre effet boomerang, frustration, privation extrême, déséquilibre alimentaire et stress, les régimes alimentaires pour maigrir peuvent même s’avérer extrêmement délétères pour votre organisme et votre capital santé en général.

Découvrez dans ce dossier pourquoi vous devez les éviter à tout prix.

régime alimentaire pour maigrir

Régime alimentaire pour maigrir : ralentissement du métabolisme de base

Pour rappel, le métabolisme de base correspond à la quantité d’énergie que votre corps brûle lorsqu’il est au repos. Ce système est influencé par une série de facteurs, dont le régime minceur. De fait, lorsque vous vous placez en restriction calorique sévère, c’est-à-dire que vous consommez moins de 1000 Kcal par jour, votre métabolisme va basculer en mode ralenti. Ceci pour pallier à une éventuelle famine et permettre à votre corps d’assurer ses fonctions essentielles. De même, en manque d’énergie, votre corps va puiser dans les réserves de masse musculaire. Ce qui va enclencher la diminution de cette dernière et la réduction de la dépense calorique. C’est ce que l’on appelle communément l’adaptation métabolique.

Le problème est qu’au fur et à mesure que votre métabolisme s’adapte à cette restriction calorique, vous allez de moins en moins perdre du poids malgré la diminution de calories et l’augmentation des dépenses. Tout simplement parce que votre poids ne sera plus déterminé par le facteur apport/dépenses alors que votre corps lui perd petit à petit sa capacité à perdre de la masse grasse.

Et ce n’est pas tout ! Une fois le régime terminé et de retour à une alimentation normale, votre organisme va rester dans ce mode économie. Cela va alors favoriser un déséquilibre qui obligera celui-ci à stocker les calories qui ne sont pas essentielles à son fonctionnement sous forme de graisse. C’est le fameux effet yoyo ! Autrement dit, vous allez reprendre vos kilos perdus, si ce n’est plus. Et croyez-le ou non, il n’y a rien de pire pour le moral et pour le corps que de perdre du poids puis en reprendre encore et toujours plus.

Les régimes alimentaires pour maigrir génèrent des compulsions alimentaires

Eh oui ! C’est bien connu, se restreindre au maximum, compter sans cesse les calories et surtout limiter voire supprimer drastiquement certaines catégories d’aliments et bien souvent celles que vous aimez génèrent une frustration importante à plus ou moins long terme. Au bout de quelques semaines, cette frustration va vous donner l’impression de vivre votre régime comme une punition. Or, comme vous le savez, le cerveau humain n’est pas conditionné à endurer les contraintes. Raison pour laquelle un régime restrictif est presque toujours à l’origine des craquages alimentaires.

Pire encore, trop restrictives en calories, ces méthodes drastiques peuvent mener à une diminution du contrôle sur l’alimentation qui s’accompagne la plupart du temps d’une véritable obsession dirigée en toute logique vers les aliments interdits et diabolisés (chocolat, boissons sucrées, gâteaux, sodas…). Et plus cette obsession va grandir, plus vous aurez du mal à résister et à obéir aux injonctions imposées par votre régime pour maigrir. Viennent alors les compulsions alimentaires tant redoutées.

Régime amaigrissant : des effets néfastes pour la santé

Si les régimes alimentaires pour mincir se soldent bien souvent par une reprise complète du poids perdu voire une reprise supérieure à celui initialement perdu, on sait aujourd’hui qu’à cause du ralentissement du métabolisme basal, ces diètes ont, en prime, des impacts très négatifs sur la santé physique :

  • Affaiblissement du système immunitaire.
  • Ralentissement du système digestif.
  • Frilosité.
  • Fatigue intense.
  • Dérèglement hormonal.
  • Dysfonctionnement du pancréas.
  • Dérégulation de la production d’insuline.
  • Dérèglement du transit intestinal.

De plus, il ne faut pas oublier que votre corps a besoin de nutriments essentiels pour assurer son bon fonctionnement. Pourtant, comme vous le savez déjà, en éliminant certains aliments ou groupes alimentaires, vous vous exposez à des carences nutritionnelles en protéines, en lipides et en vitamines. Ce qui peut conduire à différentes complications :

  • Aggravation du problème de poids.
  • Hypertension artérielle.
  • Maladie cardiovasculaire.
  • Crampes musculaires.
  • Anémie.
  • Ostéoporose.
  • Maux de tête.
  • Perte de contact avec les signaux de faim et de satiété.

Par ailleurs, les carences en nutriments essentiels peuvent également générer des troubles de l’humeur et des pics de stress causés par la frustration et la privation. D’autant plus que la privation de certains nutriments diminue la production de sérotonine, hormone du bonheur. Ce qui peut conduire à :

  • L’irritabilité.
  • La dépression dans certains cas.
  • La diminution de la productivité.
  • La difficulté à se concentrer.

Régime amaigrissant : fringale et grignotage

Que vous le vouliez ou non, la privation et les carences qui l’accompagnent vont tôt ou tard engendrer des fringales permanentes qui au fil du temps deviendront de plus en plus insupportables. Et qui dit fringale dit aussi grignotage. D’ailleurs, plus vous aurez des carences, plus vous aurez faim et plus vous aurez faim, plus vous allez grignoter. C’est un cercle vicieux qui se met en marche. Ce qui avouons-le, est loin d’être agréable.

De plus, soyons honnêtes, lorsque vous êtes affamé, vous n’allez certainement pas grignoter des fruits et des légumes. Vous aurez surtout envie de vous ruer sur des aliments denses en énergie, sucrés, salés ou gras. Pire encore, comme vous allez manger à toute allure pour pallier cette sensation impérieuse et désagréable, vous allez continuer d’ingurgiter des aliments même lorsque vous ne ressentirez plus la faim et parfois même jusqu’à l’apparition de sensations de distension abdominale inconfortable. Évidemment, ces aliments que vous mangez sous le coup d’une grosse fringale vont vous apporter des calories que vous n’allez pas dépenser. Autant dire qu’avec ce genre de situation atteindre votre poids de forme sera une mission quasiment impossible.

La solution ?

Vous l’aurez compris, suivre un régime n’est pas une solution viable à long terme et encore moins si vous souhaitez perdre du poids naturellement, de manière saine et durable. Non seulement les régimes vous font lutter contre votre corps en lui imposant des restrictions, des interdits et des injonctions difficiles à tenir, mais ils peuvent surtout mettre votre santé en danger. Pour atteindre votre poids idéal de manière optimale et sans mauvaises surprises, la seule solution est de modifier votre routine alimentaire. Et cela passe par une véritable rééducation alimentaire afin de mettre en place au quotidien une alimentation équilibrée et variée. Aussi, pour optimiser votre perte de poids, il est important de faire du sport. Bien sûr, rien ne sert de courir un marathon ou de courir sur votre tapis de course pendant 2 heures par jour, l’important est de pratiquer une activité physique régulière et modérée.

 

Maintenant que vous savez que les régimes ne vous permettent pas de perdre du poids comme vous le souhaiterez, découvrez également dans votre guide offert les 3 erreurs qui bloquent votre perte de poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

to top