Jeûne Intermittent ou Fasting : De quoi s’agit-il ?

Quand vous entendez jeûne intermittent, fasting, vous pensez à quoi ?

Allez, on vous aide ! C’est une méthode qui consiste à s’abstenir de manger pendant une plage horaire définie dans la journée.

Perdre du poids naturellement, retrouver la forme, stimuler le cerveau, cela en fait des bénéfices sur la santé ! Et tout cela, avec peu de contraintes.

Vous voulez essayer ? Voici le guide pour tout comprendre sur la pratique du fasting

Le jeûne intermittent : définition d’une détox tendance 

Le jeûne, vous connaissez dans l’ensemble, mais le jeûne intermittent, c’est beaucoup plus flou pour vous. Et le mot fasting, c’est encore pire. Encore un de ces noms inventés pour créer un effet de mode ?

D’accord, c’est vrai qu’il est tendance en ce moment, mais s’il fait parler autant de lui, c’est que ses bénéfices sur l’organisme sont vraiment intéressants.

Mais, du coup, c’est quoi le jeûne intermittent ?

Comme son nom l’indique, c’est le fait de s’abstenir de manger pendant une période, puis de reprendre. Il y a tout un tas de variantes du jeûne intermittent. Ce qui nous intéresse, c’est plus particulièrement le fasting. Dans ce cas, vous devez jeûner pendant 16 h minimum sur une journée entière.

Beaucoup moins contraignant que le jeûne classique, vous mangez tous les jours, et pouvez adapter ce mode de vie suivant votre quotidien. Libre à vous de choisir l’heure qui vous convient dans la journée pour le commencer, ainsi que votre rapport jeûne/repas.

Par exemple, vous pouvez choisir le jeûne intermittent 16/8, c’est celui qui a le plus de succès, car plus facile. Cela signifie que vous jeûnez pendant 16 h, et que dans les 8 h restantes, vous pouvez manger. L’idéal en terme d’horaires est de se nourrir à 20 h et de prendre le repas suivant à midi le lendemain.

Et oui, le temps de sommeil compte dans la période de jeûne ! Cela peut aussi se faire sur un rapport 17/7, 18/6 ou encore 19/5. 

Qui peut pratiquer le fasting ?

Vous souhaitez pratiquer le jeûne mais vous vous demandez si cette méthode est vraiment faite pour vous ? Le gros avantage avec cette détox, c’est qu’une grande majorité de la population peut la faire sans danger. Que vous ayez 20, 40 ou 60 ans, homme ou femme, elle est adaptée au plus grand nombre, et adaptable.

En revanche, elle n’est pas conseillée aux enfants, adolescents,  femmes enceintes et toutes les personnes présentant des troubles de l’alimentation. Dans le moindre doute, un avis médical saura vous éclairer.

En plus de cela, elle convient à tous les types d’alimentation. Vous êtes végétarien, vegan, ou paléo ? Vous êtes gourmand et avez l’habitude de vous resservir à chaque repas ? Pas de problème, le jeûne intermittent ou fasting n’est pas vraiment un régime alimentaire en soi, mais plutôt un mode de vie. Cela ne change donc rien à ce qu’il y a dans votre assiette, ni à la quantité.

Par ailleurs, il faut préciser que bon nombres de personnes pratiquent déjà un petit jeûne, sans s’en rendre compte. C’est peut-être votre cas si vous ne pouvez rien avaler au petit déjeuner avant d’aller travailler. Dans ce cas, le fasting sera beaucoup plus facile à faire.

Jeûner pendant 16 h : en quoi est-ce bénéfique pour la santé ?

jeûne intermittent fasting

Le jeûne intermittent ou fasting présente les avantages d’un jeûne long, sans les inconvénients. Il agit de manière positive sur la santé, alors que vous mangez quand même tous les jours. 

Quels sont les avantages du jeûne intermittent ?

  • Perte de poids : vous consommez moins de calories, surtout si vous supprimez le petit déjeuner. Votre appétit se régule au fil des jours et c’est la vraie faim que vous ressentez, et non celle liée aux émotions. Vous stockez moins et le système de digestion prend le temps de se reposer. En somme, c’est l’idéal pour perdre de la graisse facilement ;
  • Amélioration de l’humeur : d’une manière générale, le jeûne permet de se sentir mieux et d’être plus joyeux. Vos hormones et votre sommeil de qualité en sont certainement pour quelque chose ;
  • Réduction du stress : tout comme l’humeur, vous êtes moins sujet aux troubles anxieux ;
  • Prévention des maladies : le nombre de maladies que vous pouvez éviter avec ce mode de vie est inimaginable. On parle de maladies cardiovasculaires, Parkinson, Alzheimer, diabète, cancer, et toutes les maladies inflammatoires. Maladie de Crohn, rhumatisme, psoriasis, asthme, sclérose en plaque, etc. ;
  • Stimulation du cerveau : rien qu’en jeûnant, vous pouvez augmenter vos capacités de mémorisation et d’apprentissage, et même fabriquer d’autres neurones ;
  • Amélioration de la qualité du sommeil : en adoptant ce rythme alimentaire, votre cycle circadien (ou horloge interne) se régule peu à peu ;
  • Augmentation de l’énergie : aussi surprenant que cela puisse paraître, vous êtes en pleine forme et plein d’énergie pendant la période de jeûne ;
  • Augmentation de la confiance en soi : avec tous ces bénéfices sur la santé, vous avez forcément plus confiance en vous.

Hormis les effets sur la santé du jeûne intermittent ou fasting, vous pouvez réaliser de vraies économies et gagner du temps.

Jeûne intermittent, fasting : conseils pour les débutants

La pratique du jeûne vous intéresse ? Déjà bravo, car c’est une décision qui peut changer radicalement votre vie, mais qui demande un peu de volonté.

Lorsque l’on commence quelque chose de nouveau, c’est à chaque fois le même scénario . On se pose plein de questions, on a peur de ne pas y arriver etc., bref, c’est une nouvelle aventure.

Pour vous aider dans cette démarche, voici nos conseils, à prendre ou à laisser :

  • Commencer progressivement : c’est le meilleur moyen pour tenir sur le long terme et habituer son corps à ce changement ;
  • Ne pas mettre la barre trop haut : que ce soit pour perdre du poids naturellement ou pour avoir plus d’énergie, la méthode miracle n’existe pas. Par ailleurs, il a été démontré que jeûner pendant 16 h est plus efficace qu’une abstinence de 24 h ;
  • Inclure la nuit pendant la période de jeûne : beaucoup plus facile à réaliser, c’est en général le petit déjeuner qui est sauté ;
  • Écouter son corps : les signaux qu’envoie l’organisme doivent être pris au sérieux. Cela ne sert à rien de trop forcer. Cependant, il faut savoir que le jeûne peut entraîner quelques petits désagréments au début, comme les maux de tête, le ventre qui gargouille, les crampes et la constipation. La solution ? Boire de l’eau ;
  • Exercer une activité physique douce : marche, vélo, natation, c’est important de rester actif. En revanche, un sport intensif n’est pas recommandé ;
  • Boire de l’eau : bien souvent, on a faim lorsque l’on est déshydraté, les deux sensations ont tendance à se mélanger. C’est la solution aux maux de tête ou crampes ;
  • Éviter de regarder trop souvent la montre : le temps paraît interminable, sinon. Cela doit se faire le plus naturellement possible et sans se mettre la pression ;
  • Privilégier une alimentation saine pendant les heures de nutrition : même si on peut manger les mêmes aliments, c’est aussi le bon moment pour adopter de bonnes habitudes. Et ce n’est parce que l’on s’abstient de manger pendant 16 h que l’on peut se jeter sur les sucreries ensuite.

Vous aimeriez trouver des solutions efficaces pour vous sentir mieux dans votre corps et votre tête ? Cette conférence offerte à voir en replay arrive donc au bon moment.

All Categories:

  • Partager cet article

Commentaires

Laissez un commentaire

2017 - 2019 © ExtraForme.fr - Mentions légales