Peut-on Perdre du Poids avec le Jeune Intermittent ? Le point

  • Vous vous ne savez pas quoi manger en parallèle du jeûne intermittent ?
  • Vous manquez d'idées pour vos menus de la semaine ?
  • Vous ne voulez pas (ou vous ne pouvez pas) passer des heures en cuisine ?
👉 Cliquez ici pour recevoir votre cadeau ! 🎁

Lorsque l’on parle de réduire son poids corporel, parmi les solutions proposées, l’alternative du jeûne intermittent revient régulièrement.

Cependant, l’idée de se priver de repas est loin de faire l’unanimité auprès des personnes souhaitant maigrir.

Cela, par crainte de manquer d’énergie au cours de la journée ou de faire un malaise.

En tout cas, si la technique de jeûne continue d’avoir de nouveaux adeptes chaque année, c’est qu’il fait preuve d’une certaine efficacité.

La question se pose alors : peut-on perdre du poids avec le jeûne intermittent ?

Décryptage.

En quoi consiste le jeûne intermittent ?

peut on perdre du poids avec le jeune intermittent

Avant toute chose, il faut préciser que le fait de jeûner n’est pas un régime à proprement parler. Il s’agit plus d’un mode d’alimentation consistant à alterner prise alimentaire et période de privation. La période de privation alimentaire est alors plus longue que la période où il est possible de s’alimenter. Leur durée respective dépend d’ailleurs de la méthode de jeûne choisie. En effet, il existe plusieurs façons de jeûner :

  • Le fasting ou méthode 16/8 qui consiste à ne pas s’alimenter pendant 16 heures. Ainsi, on ne dispose que d’une fenêtre de 8 heures pour prendre 2 repas et éventuellement une collation salée. En général, les adeptes du fasting préfèrent commencer leur jeûne après le repas du soir, puis sauter le petit déjeuner et s’alimenter seulement vers midi.
  • Eat-stop-eat ou manger-stop-manger où on passe 24 heures entières à se priver de nourriture. On ne mangera normalement que les 24 heures suivantes. Cette méthode peut commencer après le dîner du soir et se terminer au moment du dîner du lendemain.
  • Le jeûne partiel, ici on alterne une journée d’alimentation normale avec une journée où seulement 25 % des apports caloriques habituels sont consommés.
  • Le jeûne 5/2 demande à manger normalement 5 jours par semaine. Les 2 jours restants, on veille à ne consommer que 500 calories dans la journée.

Les précautions à prendre avant de se lancer dans le jeûne intermittent

Les adeptes du jeûne et les professionnels de santé vous diront que sauter régulièrement un repas offre de nombreux bienfaits sur l’organisme. Ils vous diront aussi que plusieurs précautions doivent être prises avant de s’engager sur cette voie.

Ainsi, la première recommandation est de se faire encadrer par un spécialiste de santé. Sans un suivi effectué par ce dernier, vous risquez de ressentir de la fatigue, d’être frustré de ne pas avoir eu les résultats désirés, pire, souffrir de carences alimentaires et de problèmes cardiaques. En plus de prévenir ces risques, le professionnel de santé déterminera si vous êtes effectivement apte à jeûner et éventuellement quelle méthode vous devriez suivre. D’ailleurs, la contre-indication au jeûne existe pour les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes souffrant de maladie comme le diabète.

Sachez aussi que durant le jeûne intermittent, la soif se fait moins ressentir. Il faut faire attention sur ce point, car l’organisme a toujours besoin de consommer 1,5 à 2 litres d’eau par jour. Dès lors, gardez toujours une bouteille d’eau sous la main pour vous hydrater. Lorsqu’il est temps de s’alimenter après une période de privation, il est tentant d’augmenter le contenu de son assiette. C’est là un piège à éviter absolument pour profiter des bienfaits du jeûne. Il convient plutôt de privilégier une alimentation saine et équilibrée qui apportera les vitamines, nutriments et minéraux, dont votre corps a besoin.

Quels sont les bénéfices du jeûne intermittent ?

Les bienfaits du jeûne intermittent sont nombreux. Il permet entre autres :

  • Une détoxification du corps
  • D’équilibrer l’insuline qui est l’hormone favorisant le stockage des graisses
  • Une amélioration des fonctions cognitives
  • D’augmenter l’espérance de vie
  • Une régulation de la sensation de satiété ou faim
  • De diminuer les risques de développer un cancer
  • Une amélioration au niveau de la forme générale (baisse de fatigue, gain de tonus, baisse de la fréquence d’asthme, système immunitaire plus performant…)
  • De prévenir certaines pathologies comme le diabète, les maladies cardiovasculaires…
  • De stimuler le déstockage et la combustion des graisses

Objectif minceur avec la restriction alimentaire intermittente : comment cela fonctionne-t-il ?

Quand un repas est sauté, l’apport calorique se retrouve réduit de manière significative. Pour rappel, le corps a besoin de calories pour pouvoir fonctionner. Toutefois, avec un apport réduit, il est obligé de puiser dans les réserves de graisse pour avoir de l’énergie. La perte de poids avec le jeûne intermittent est donc une méthode d’amaigrissement naturelle.

Plus haut, il a été dit que l’insuline contenue dans l’organisme est mieux équilibrée avec le jeûne intermittent. Il faut savoir qu’une alimentation riche en sucres a tendance à la faire monter. Or, si cette hormone est maintenue à un niveau normal, la perte de poids se fait plus facilement. Encore plus, lorsque jeûne et activités physiques sont associés.

Par ailleurs, le jeûne intermittent favorise la sécrétion de l’hormone de croissance humaine ou HGH. Cette dernière contribue également à brûler les graisses et augmente la synthèse de protéines pour renforcer les muscles. Ce qui est idéal aux sportifs souhaitant prendre rapidement de la masse musculaire.

Sauter le petit déjeuner : est-ce vraiment une bonne idée ?

Pendant longtemps, il a été dit que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Pourtant, force est de constater qu’à l’ordinaire, ce n’est pas le repas où l’on consomme le plus de vitamines et minéraux. En fait, manger tôt le matin a tendance à réduire le niveau d’énergie (et non à l’augmenter) en détendant le corps.

Sachez aussi que le matin est le moment où le taux de production de l’hormone de croissance humaine reste élevé. Toutefois, dès que du sucre est consommé, le taux d’insuline augmente et le niveau de HGH diminue. C’est pour toutes ces raisons que de nombreuses personnes adeptes du jeûne intermittent préfèrent se passer du petit déjeuner. Ainsi, pour trouver leur apport en vitamine et minéraux, elles privilégient une alimentation saine en mangeant des fruits et légumes tous les jours. Elles ne négligent pas non plus l’apport en protéine et en bonnes matières grasses.

Vous voulez en savoir plus sur le jeûne intermittent (ou fasting) ? J’ai créé un programme qui vous permet de perdre 1 kilo de graisse par semaine sans prise de tête et en mangeant ce que vous aimez. Si cela vous intéresse alors le programme Demain Plus Mince est fait pour vous 👍

All Categories:

  • Partager cet article

Commentaires

Laissez un commentaire

2017 - 2020 © ExtraForme.fr - Mentions légales