Qu’est-ce que l’équilibre alimentaire ? Explications

Face à la croissance du taux d’obésité, des pathologies et affections liées à l’alimentation, le concept d’équilibre alimentaire a été mis en avant.

Il est progressivement devenu un sujet d’ordre public car beaucoup sont enclins au surpoids, voire à l’obésité.

Ainsi, de nombreux médecins et nutritionnistes se sont penchés sur la question.

Mais quelle est exactement la définition de l’équilibre alimentaire ?

Qu’implique-t-il et comment le pratiquer ?

Qu’entendons-nous par équilibre alimentaire ?

Avoir une alimentation équilibrée équivaut à fournir au corps tous les apports nutritionnels dont il a besoin pour fonctionner correctement et pour préserver une bonne santé. C’est pourquoi la nutrition doit être variée et doit contenir des glucides, des lipides et des protides, mais également des fibres, des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments. Aussi, l’équilibre alimentaire n’est pas constant et universel, il est susceptible de différer selon l’âge, le sexe, le métier ou encore les activités de l’individu. Un sportif par exemple ne partagera pas les mêmes besoins nutritionnels qu’une personne sédentaire.

Par ailleurs, une alimentation équilibrée exige une bonne répartition des nutriments à travers les principaux repas et une prise des plats à des heures régulières. Le petit-déjeuner doit se prendre tôt dans la matinée, malgré les horaires et le rythme de travail propres à chacun. Le déjeuner doit se manger dans les environs de midi. Un en cas sain doit par la suite être pris en fin d’après-midi, vers 16 h 30 pour limiter la quantité du dîner. Enfin, le repas du soir doit être léger et pris avant 21 h. De même, il ne faut pas sauter les repas ou en prendre d’autres pour éviter d’emmagasiner des surcharges inutiles. Pour garder une alimentation équilibrée, il y a des aliments qu’il faut intégrer obligatoirement dans vos plats quotidiens.

  • Fruits et légumes : environ cinq
  • Féculents : à chaque repas
  • Aliments protéiques : une à deux fois par jour
  • Produits laitiers : environ trois
  • Matières grasses : environ 15 ml
  • Eau : à volonté

Quelles sont les mauvaises habitudes qui ruinent l’équilibre alimentaire ?

Un déséquilibre alimentaire peut causer des dégâts conséquents sur la santé. De ce fait, il est crucial de connaître les facteurs qui peuvent nuire à l’équilibre alimentaire afin de s’en défaire et de changer progressivement les habitudes.

Boire de l’alcool en excès

Si l’alcool est consommé à de fortes doses sur le court terme, il mène simplement à l’ivresse. Sur le long terme, l’abus d’alcool peut entraîner des dommages irréversibles sur le cerveau et le corps, notamment des cancers sous diverses formes, des maladies du foie, du pancréas, du cœur, ainsi que des troubles neurologique et psychique permanents.

Grignoter entre les repas

Lorsqu’une personne grignote, elle a rarement faim. Ainsi, le corps n’assimile pas les apports pour les transformer en énergie. À la place, l’organisme accumule toutes les calories, ce qui favorise la prise de poids. Il est donc plus conseillé de s’occuper l’esprit ou de boire un grand verre d’eau au lieu de céder à la tentation de manger des aliments mauvais pour la santé.

Sauter les repas

Sauter les repas, contrairement aux idées préconçues, n’aide pas à la perte de poids. Le corps qui a été privé de nourriture durant des heures va réclamer nettement plus d’énergie au cours du prochain repas ou des grignotages. Il est donc essentiel de s’organiser afin de prendre tous les repas, et à des heures régulières.

Manger devant un écran

Prendre un repas devant un écran, ou même en effectuant d’autres tâches est une mauvaise habitude qui induit le cerveau en erreur. En effet, il ne saura pas distinguer quelle activité est prioritaire, et il ne pourra pas prévenir l’organisme qu’il est rassasié. Ainsi, l’individu continuera de consommer machinalement la nourriture. Le mieux serait de s’installer à table et de profiter du repas, seul ou en famille.

Quels sont les gestes à adopter pour avoir un bon équilibre alimentaire ?

Pour être bien dans son corps et dans sa tête, il est nécessaire d’avoir une bonne alimentation. Mais mieux manger n’est pas uniquement question de consommer tels ou tels aliments, certains gestes peuvent également être adoptés pour l’améliorer.

Prendre le temps de savourer les repas

La durée optimale de chaque repas devrait excéder 30 minutes. En effet, manger lentement permet de faire durer le sentiment de rassasiement plus longtemps, et limite ainsi les grignotages entre-temps et donc la prise de poids.

Améliorer le petit-déjeuner

Qu'est-ce que l'équilibre alimentaire

 

Nombreux sont ceux qui ne prennent que des aliments riches en glucides au petit-déjeuner : du pain, une tartine, du jus ou encore une boisson chaude sucrée. Et pourtant, sur le long terme, cette habitude peut entraîner une hausse remarquable du taux de glycémie. Il est donc conseillé de consommer un petit-déjeuner riche en protéines. Ces derniers stimulent le cerveau pour assurer une meilleure concentration au cours de la matinée. Par ailleurs, les protéines font durer la sensation de satiété plus longtemps et fournissent autant d’énergie.

Boire une quantité d’eau convenable

S’hydrater est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. D’ailleurs, le corps humain est principalement composé d’eau. Il est donc conseillé d’en boire environ 1,5 l par jour. Cette quantité peut toutefois varier en fonction de la corpulence, de l’alimentation ou encore de la saison. De même, il est préférable de consommer de l’eau plate au lieu d’autres boissons contenant du sucre et autres additifs.

Limiter le sel et le sucre

Le sel doit être consommé en plus ou moins petite quantité. En excès, il peut engendrer la hausse de la pression artérielle et les troubles cardiovasculaires. De même, le sucre peut lui aussi causer des dégâts permanents au corps humain s’il est consommé en trop grande quantité sur de trop longues durées : diabète de type 2, maladies cardiaques, cancers, etc. Du moins, il est préférable de favoriser les sucres lents.

Choisir les bonnes graisses

Le corps a besoin d’un apport journalier en lipide pour fonctionner correctement. Néanmoins, les graisses saturées sont celles à proscrire au maximum : les viennoiseries, les pâtisseries, les charcuteries, les sauces, les viandes grasses, etc.

Manger 5 fruits et légumes par jour

Les fruits et légumes contiennent d’innombrables minéraux et vitamines indispensables à l’organisme humain. De plus, ils sont riches en antioxydants et ne comprennent que peu de calories. Ainsi, ils donnent de l’énergie et luttent en même temps contre de multiples maladies.

Garder une activité physique convenable

Pour éliminer les excès de calories dont le corps n’a pas besoin, il est essentiel de faire des exercices physiques. Dans le cas échéant, les calories seront accumulées par l’organisme et deviendront de la graisse.

Vous l’aurez donc compris. Pour être bien dans votre corps et esprit, vous devez avoir un équilibre alimentaire. Alors, allez-y. Pour aller plus loin dans votre démarche, téléchargez votre guide ObjectifExtraForme. C’est cadeau

All Categories:

  • Partager cet article

Commentaires

Laissez un commentaire

2017 - 2020 © ExtraForme.fr - Mentions légales