Stress et Conséquences Psychologiques : Quel Danger ?

Combien de fois vous êtes-vous senti stressé, fatigué ou épuisé ? C’est vrai, au bout d’un moment, on ne les compte même plus.

Pourtant, le stress peut être un vrai danger s’il dure et qu’il devient chronique.

Justement, savez-vous à quel moment dire stop ? Êtes-vous sûr de bien reconnaître les symptômes psychologiques ?

Parce qu’il n’est pas toujours évident de s’en apercevoir, savoir gérer son stress doit maintenant faire partie de vos qualités.

Stress et conséquences psychologiques, voici un article spécialement fait pour vous.

Les symptômes du stress : les signes à repérer

Le stress fait partie de notre quotidien à tous et nous devons vivre avec, qu’il soit bon ou mauvais. D’ailleurs, certaines personnes ont une qualité de taille : ils savent maîtriser le stress et en faire une force.

Il ne faut pas oublier que le stress vous permet de faire face à une situation inhabituelle pour mieux se défendre. La réaction physique et psychologique de l’organisme en est le résultat.

À ce stade, les conséquences du stress sont légères et on parle plus de désagréments ou troubles passagers.

Quels sont les symptômes d’une personne stressée ?

Les symptômes émotionnels

  • Sautes d’humeur : passer du rire aux larmes en peu de temps ;
  • Nervosité : partir au quart de tour à la moindre réflexion ;
  • Tristesse : se sentir mal et avoir envie de pleurer, sans savoir vraiment pourquoi ;
  • Manque de confiance en soi : se dévaloriser en permanence et ne pas se sentir à la hauteur ;
  • Phobie : avoir une peur soudaine ou la voir s’accentuer ;
  • Pensées négatives : broyer du noir, se sentir déprimé et n’avoir envie de rien.

Les symptômes psychosomatiques

  • Troubles intestinaux : avoir une digestion plus lente, accompagnée de ballonnements ou constipation ;
  • Maladies de peau : faire une poussée d’eczéma, d’acné ou de psoriasis ;
  • Fatigue excessive : avoir l’impression de manquer de sommeil en continu, avec le teint terne.

Les symptômes comportementaux

  • Solitude : vouloir s’isoler dans son coin et ne voir personne ;
  • Changement de l’appétit : manger en grande quantité, ne pas avoir faim ou envie de grignoter ;
  • Sommeil perturbé : être sujet aux insomnies et avoir du mal à s’endormir ;
  • Consommation d’alcool et de tabac : augmenter la quantité habituelle ou s’y mettre ;
  • Habitudes nerveuses : se ronger les ongles ou avoir des tocs ;
  • Erreurs et oublis fréquents : être moins attentif à ce que l’on fait, avoir du mal à se concentrer et faire preuve de négligence.

Le stress chronique : un mal-être permanent

S’il est normal de ressentir du stress de temps en temps, ça l’est moins lorsqu’il est présent en continu. À force d’être soumis à une pression psychologique forte, notre corps s’y habitue et on finit par être constamment stressé.

Ce qui est dangereux, c’est la répétition.

Rappelons-le : pour combattre cette situation inhabituelle, l’organisme sécrète des hormones. Tous nos sens se mettent en éveil et cela demande beaucoup d’énergie.

Si ces situations se répètent, notre corps s’épuise et ne fait plus la différence entre les dangers réels ou non. Un léger retard à un rendez-vous aura autant d’effets sur vous que si vous ratiez un examen, par exemple.

C’est à ce stade que des problèmes de santé plus ou moins graves peuvent arriver. On parle de stress et conséquences psychologiques et physiques, puisque l’on sait que tout est relié dans le corps humain.

Ce qui est dur à vivre, c’est que l’on rentre dans une spirale infernale où il est difficile d’en sortir (mais pas impossible, loin de là).

Vous subissez du stress chronique ? Alors vous avez probablement envie de grignoter toute la journée.

Vous grignotez ? Alors vous avez sûrement pris du poids.

Vous avez pris du poids ? Alors vous avez peut-être perdu confiance en vous, ce qui vous donne encore plus envie de grignoter et vous stresse encore plus, etc.

Le stress chronique est donc un véritable fléau à éliminer pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps.

stress et conséquences psychologiques

Le burn out : un mal de plus en plus répandu

Le burn-out, vous l’entendez partout aux infos, dans les conversations et dans les articles d’actualité. À tel point qu’il est surnommé le mal du siècle.

Le terme burn-out signifie un épuisement intense qui fait que le corps n’arrive plus à suivre et craque. C’est la conséquence d’un stress chronique qui n’a pas été pris en charge à temps.

On emploie toujours ce nom dans le milieu professionnel, car les médecins commencent à comprendre que le travail peut engendrer des maladies et troubles psychiques. Mais le burn-out est possible dans d’autres domaines.

Quels sont les différents types de burn-out ?

  • Le burn-out professionnel : il est lié à une surcharge de travail, le salarié a tendance à être perfectionniste et à vouloir toujours en faire plus ;
  • Le burn-out maternel ou parental : il est dû à un sentiment d’incapacité à élever ses enfants et à gérer vie personnelle et professionnelle en même temps. C’est un problème relationnel entre le parent et l’enfant ;
  • Le burn-out familial : il ressemble au burn-out parental mais c’est toute la famille qui est touchée. Les causes sont extérieures, en fonction des pressions de l’entourage et de la société ;
  • Le bore-out : c’est l’inverse du burn-out, car le salarié n’a pas assez de travail et s’ennuie. Son travail ne l’intéresse plus ;
  • Le brown-out : il y a une légère différence avec le bore-out. Le salarié s’ennuie, mais parce qu’il considère que ses tâches ne sont pas utiles pour l’entreprise, en décalage par rapport à ses compétences. Il se dévalorise.

Stress et conséquences psychologiques : nos conseils pour y remédier

Si vous vous sentez concerné par cet état de stress qui vous empêche de vous épanouir, si vos soucis vous déclenchent des problèmes de santé, alors il est temps d’agir.

Quels sont les conseils pour mieux gérer son stress ?

  • Savoir repérer les causes du stress pour pouvoir agir ;
  • Se dire que la gestion du stress n’a rien d’insurmontable ;
  • Accepter la situation stressante ;
  • S’entourer des bonnes personnes, celles qui sont positives ;
  • Prendre un temps pour soi et en profiter pour se détendre ;
  • Trouver des astuces personnelles qui fonctionnent sur soi : écouter de la musique, utiliser les Fleurs de Bach, respirer profondément, etc. ;
  • Pratiquer des activités : théatre, danse, yoga, marche et tout ce qui fait penser à autre chose.

Bien sûr, si vous avez déjà tout essayé et que vous ressentez un profond mal-être, il faut consulter un médecin.

Envie d’en savoir plus sur le bien-être au quotidien ? N’hésitez pas à regarder cette conférence gratuite pour être en Extra Forme.

 

 

 

 

All Categories:

  • Partager cet article

Commentaires

Laissez un commentaire

2017 - 2019 © ExtraForme.fr - Mentions légales