Comment Faire un Jeûne de 16h ? 5 Conseils à suivre

Comment Faire un Jeûne de 16h ? 5 Conseils à suivre
Vous vous ne savez pas quoi manger en parallèle du jeûne intermittent ? Vous manquez d'idées pour vos menus de la semaine ? Vous ne voulez pas (ou vous ne pouvez pas) passer des heures en cuisine ? 👉 Cliquez ici pour recevoir votre cadeau ! 🎁

Le jeûne est une pratique qui remonte au temps de la préhistoire. Toutefois, il faut noter que durant cette période, le jeûne était loin d’être un choix.

En effet, il arrivait aux hommes préhistoriques de rentrer bredouilles de la chasse et de n’avoir rien de comestible à proximité. Pour continuer à subsister, le corps humain a évolué pour se doter d’un « mode économie d’énergie ».

Ce dernier consiste à ralentir le métabolisme et mettre à profit les réserves de graisse.

Ainsi, nos ancêtres pouvaient tenir plusieurs jours sans manger en attendant de trouver à manger. De nos jours, le jeûne est encore pratiqué dans un cadre religieux, mais aussi de santé.

Le mode économie d’énergie permet effectivement à l’organisme de brûler les graisses. Sans oublier qu’il apporte de nombreux autres bienfaits.

Il est également important de rappeler qu’il existe plusieurs façons de jeûner. L’une des plus populaires est sans aucun doute le jeûne intermittent 16/8.

Qu’est-ce que le jeûne intermittent 16/8 ?

Comparé à un jeûne intermittent de 24 heures, le jeûne 16/8 est plus facile à incorporer à son quotidien, car il permet de maintenir une vie sociale normale. C’est certainement de là que vient la raison de sa popularité. Le principe du fasting 16/8 est très simple. Il consiste à ne pas s’alimenter pendant une période de 16 heures. De ce fait, le jeûneur dispose d’une période de 8 heures pour manger.

Vous pouvez choisir entre deux options avec cette forme de fasting :

  • Sauter le petit déjeuner. Avec cette option, vous pouvez déjeuner avec vos collègues et dîner avec vos proches. Le jeûne débute donc après le dîner. Par exemple, vous prenez ce dernier à 20 h, le fasting est interrompu à midi. La fenêtre d’alimentation se situe donc entre 12 h et 20 h
  • Sauter le dîner. Pour de nombreuses personnes, il est très difficile de se passer du petit déjeuner. Si c’est votre cas, prenez-le à 8 heures, et vous n’avalerez plus rien à partir de 16 heures.

Le choix se fera selon vos préférences. Bien entendu, les horaires sont à adapter selon votre rythme de vie. Durant la période d’alimentation, les collations sont autorisées. Veillez cependant à ne pas en abuser pour éviter la prise de poids et voir tous les bienfaits du jeûne intermittent s’envoler.

Pourquoi faire du fasting ?

La première raison est qu’il s’agit d’une pratique tout à fait normale à laquelle le corps est adapté. Nos ancêtres et les religions qui pratiquent le jeûne l’ont d’ailleurs prouvé. Para ailleurs, comme dit plus haut, le fasting offre de nombreux avantages intéressants. Le plus évident est la perte de poids. Ce phénomène se produit par le nombre réduit de calories consommées. Plus encore, le fait de manger moins souvent rend le corps plus sensible à l’insuline. Cette dernière est une hormone responsable de l’absorption du glucose et du stockage de graisse.

L’organisme procède à la libération de l’insuline en cas de consommation excessive de sucre. Manger de manière fréquente favorise donc le surpoids, l’obésité et d’autres complications de santé. Le jeûne permet de réduire non seulement le taux d’insuline, mais brûle également les graisses stockées. Le gras éliminé provient surtout de la graisse abdominale. Pratique pour ceux qui rêvent d’avoir un ventre plat et d’être en bonne santé.

En outre, la digestion oblige le corps à dépenser continuellement de l’énergie. En réduisant le nombre de repas consommé, vous utilisez votre énergie dans la réparation des cellules. Conséquence : le jeûneur paraît plus jeune. Les chances d’avoir la maladie d’Alzheimer et de développer un cancer sont aussi diminuées.

On note aussi des améliorations au niveau des fonctions cérébrales. Cela s’explique par la production de facteur neurotrophique dérivé du cerveau ou Brain-Derived Neurotrophic Factor. Cette protéine joue un rôle dans la formation de nouvelles synapses, utiles à la mémoire et l’apprentissage.

Les conseils pour jeûner 16 heures

Se priver de manger pendant 16 heures dans une société où la nourriture est accessible presque partout est une chose difficile. C’est pourquoi des conseils sont les bienvenus pour tenir pendant toute la durée du jeûne intermittent.

1— Commencer doucement

Comme le dit le dicton : » Rien ne sert de courir, il faut partir à point ». C’est tant mieux, car si vous n’arrivez pas à jeûner 16 heures, vous allez créer de la frustration. Pour éviter cela, procédez étape par étape. Par exemple, décalez un peu l’heure à laquelle vous prenez votre petit déjeuner jusqu’à le supprimer complètement. Par ailleurs, cela présente l’avantage de s’habituer à moins ressentir la faim.

2— Se préparer mentalement

Comme la nourriture est présente presque partout, il en est de même pour les tentations. Imaginez-vous en train d’y résister. Pensez également à supprimer de vos placards et de votre liste de courses les aliments qui pourraient vous faire céder. Encore plus s’il s’agit de produits transformés et de sodas.

3— Se montrer patient

Toute bonne chose vaut la peine d’attendre. C’est d’autant plus vrai lorsque l’on s’attend à des résultats sur le long terme. Certes, si vous adoptez le jeûne 16/8 c’est pour maigrir rapidement. Toutefois, aussi efficace qu’il soit, il ne résoudra pas tous vos problèmes de poids en une semaine. D’autant plus que le métabolisme de chacun fonctionne à un rythme qui lui est propre.

Par conséquent, faites preuve de patience. Testez le jeûne intermittent 16/8 au moins pendant un mois. Selon les résultats obtenus et le suivi d’un professionnel de santé, vous pouvez adapter votre stratégie.

4— Être à l’écoute de son corps

Le fasting peut vous faire redécouvrir la sensation de la faim. En fonction de vos besoins, celle-ci peut se faire plus pressante. Il est conseillé d’être à l’écoute de votre corps, afin de déterminer précisément vos besoins durant le jeûne 16/8.

5 – Ne pas s’affamer

En sachant que la perte de poids avec le jeûne intermittent se produit suite à un déficit calorique, certains peuvent être tentés de réduire considérablement leurs portions. C’est une erreur à ne pas faire ! Au risque de souffrir de baisses d’énergie et d’avoir des fringales. Vous devez continuer à combler vos besoins en calories. Cependant, si vous tenez à compter le nombre de calories de votre assiette, il ne doit pas dépasser 500 kcal par jour.

Vous voulez en savoir plus sur le jeûne intermittent (ou fasting) ? J’ai créé un programme qui vous permet de perdre 1 kilo de graisse par semaine sans prise de tête et en mangeant ce que vous aimez. Si cela vous intéresse alors le programme Demain Plus Mince est fait pour vous 👍

10 recettes pour booster votre perte de poids et votre bien-être. Des recettes d’entrées, de plats, d’accompagnements et même de desserts ou de snacks qui vont vous mettre l’eau à la bouche... De quoi vous faire plaisir tout en vous faisant du bien 👉 Cliquez ici pour recevoir votre cadeau ! 🎁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

to top