Durée du Jeûne Intermittent : Combien de temps jeûner ?

Durée jeune intermittent
Vous vous ne savez pas quoi manger en parallèle du jeûne intermittent ? Vous manquez d'idées pour vos menus de la semaine ? Vous ne voulez pas (ou vous ne pouvez pas) passer des heures en cuisine ? 👉 Cliquez ici pour recevoir votre cadeau ! 🎁

Ces derniers temps, vous avez pris quelques kilos en plus, ou plutôt plusieurs kilos en plus, surtout au niveau des bras, du ventre et de la cuisse.

Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul (ou la seule) dans ce cas.

Avec le soleil qui est pratiquement au rendez-vous tous les jours et les vacances d’été qui se profilent à l’horizon, vous avez décidé de faire un régime pour perdre du poids rapidement.

Qu’à cela ne tienne.

Même si vous souhaitez afficher une silhouette de rêve sur les plages, il n’est pas question de mettre en danger votre capital santé en vous privant de tout.

De toute façon, ce n’est pas en bannissant de vote alimentation toutes les choses que vous aimez manger que vous allez maigrir vite, au contraire.

Pour maigrir efficacement et durablement, vous devez adopter les bonnes stratégies, et le jeûne intermittent est l’une des pratiques alimentaires les plus efficaces pour retrouver son poids de forme tout en renouant avec une alimentation saine et équilibrée.

Le jeûne intermittent : pourquoi est-ce efficace pour perdre du poids ?

Pour rappel, le jeûne intermittent est un régime alimentaire qui alterne période de prise alimentaire et période de jeûne.

Généralement, le jeûneur peut manger pendant 8 heures et jeûner pendant 16 heures (découvrez notre Guide Pratique Spécial débutant.e.s), par exemple de 20h00 à 12h00 le lendemain ou de 22h00 à 14h00 le lendemain.

Il s’agit donc la plupart du temps de sauter le petit déjeuner.

Néanmoins, vous pouvez sauter le dîner si vos activités exigent que vous preniez un petit déjeuner consistant dans ce cas vous pouvez par exemple vous alimenter entre 07h00 et 15h00 puis ne plus rien manger jusqu’à 07h00 le lendemain matin.

Il est possible de suivre les deux options, l’important est surtout que vous trouviez le bon rythme qui VOUS correspond.

Pendant le créneau où vous pouvez vous alimenter, vous pouvez manger de tout, à quantité raisonnable, cela va de soi, et en privilégiant certains aliments à d’autres.

Et pour cause, le jeûne intermittent a pour but de réduire la sécrétion d’insuline, ce qui favorise la perte de poids.

Ainsi, même s’il n’y a aucune restriction alimentaire pendant la période d’alimentation, il est préconisé de mettre un frein sur les glucides (sucre et féculents).

Mettre un frein, cela ne signifie pas pour autant que vous devez les « interdire », fondamentalement aucune famille d’aliments n’est à bannir.

Par contre, je vous recommande d’adapter votre consommation en fonction de votre objectif (vous voulez perdre du poids ?) et de votre rythme de vie.

Par ailleurs, pendant la période de jeûne, l’eau et les boissons non sucrées (et non industrielles) sont permises. C’est ce que l’on appelle le jeûne hydrique.

Ainsi, en cas de petite fringale ou de baisse de forme, un verre de thé ou café sans sucre est toujours le bienvenu.

Cette souplesse du jeûne intermittent le rend plus facile à suivre. Les personnes qui pratiquent le jeûne intermittent ont donc moins de chance de « craquer » parce qu’elles ne sont pas frustrées.

Ce n’est pas le seul avantage du jeûne intermittent. Effectivement, le jeûne intermittent a de nombreux bienfaits santé :

  • Permet de perdre du poids : vous pouvez perdre en moyenne 1 kilo de gras par semaine.
  • Permet de mieux gérer l’appétit : grâce au jeûne intermittent, vous apprendrez à manger quand votre corps vous le demande et non quand votre bouche en a envie.
  • Régule la satiété.
  • Permet de maintenir le poids de forme.
  • Purifie le corps et l’esprit. En étant plus heureux et mieux dans votre corps, vous ressentirez moins le besoin de grignoter.
  • Aide à l’élimination des déchets de l’organisme.
  • Booste nos défenses immunitaires.
  • Diminue les risques de développer un cancer et le diabète de type.
  • Diminue les risques de maladies cardiovasculaires.
  • Aide à prévenir le stress oxydatif : préserve la santé du cerveau, les capacités d’apprentissage et de mémorisation.
  • Etc.

Pour plus d’efficacité, vous pouvez parfaitement associer le jeûne intermittent avec des activités physiques.

Combien de temps faut-il jeûner ?

durée jeune intermittent

Quelle est la durée jeûne intermittent ? Une question qui a toute sa raison d’être.

Est-ce que quand vous atteignez votre poids de forme, vous devez arrêter le jeûne intermittent et revenir à votre régime normal, mais en changeant vos habitudes alimentaires (plus de fruits et légumes, moins de glucides) ?

Il faut savoir que les hommes ont toujours eu l’habitude de jeûner.

D’ailleurs, le jeûne alimentaire est pratiqué depuis des millénaires. La preuve avec le carême, le ramadan…

Pour aller encore loin, nos ancêtres (pendant la période paléolithique) pratiquaient également le jeûne intermittent, par obligation certes.

Effectivement, ils ne mangeaient qu’en milieu de journée, car la matinée était consacrée à la recherche de nourriture (chasse, pêche, cueillette).

En résumé, il n’y a pas de date limite quand vous pratiquez le jeûne intermittent.

Une fois que vous avez atteint votre poids de forme, c’est un outil que vous adaptez à vos besoins afin de maintenir votre poids sans contraintes.

Concrètement, quelle doit être la durée jeûne intermittent ?

De nombreuses personnes ont fait du jeûne intermittent un mode de vie qui leur permet d’être plus mince et plus en forme sur le long terme.

En effet, vu que c’est une pratique qui est favorable à la bonne santé de l’organisme, pourquoi s’en priver ?

Vous pouvez donc adopter cette pratique aussi longtemps que vous le souhaitez.

Et les risques de carence me direz-vous ?

Je vous rassure tout de suite, il n’y en a pas car vous continuez de manger chaque jour, plusieurs fois par jour donc vous avez toutes les occasions pour avoir une alimentation qui répond aux besoins de votre corps.

Toutefois ne tombez pas dans l’un de ces deux pièges…

Vous enfermer dans un modèle trop contraignant

Vous pouvez jeûner selon différents « modèles » :

  • En mode 16/8 où vous jeûnez pendant 16h00 et vous vous alimentez pendant 8 heures,
  • En mode 20/4, l’idée est la même sauf que vous jeûnez pendant 20h00 et vous vous alimentez pendant 4 heures,
  • En mode 23/1, dans ce cas vous ne mangez qu’un seul bon repas dans la journée

Toutes ces options sont aussi valables les unes que les autres.

Toutefois ce n’est pas parce que vous avez trouvez la formule qui vous correspond le mieux que vous devez vous enfermer dans ce modèle et refuser toute occasion ou moment de convivialité pour partager un bon repas avec votre famille ou vos amis.

Vous pouvez parfaitement « casser » de temps en temps votre routine quand l’occasion se présente. Ce n’est pas ça qui va « réduire à néant » tous les bénéfices du jeûne intermittent.

Autre piège…

Vouloir commencer trop vite

Ce n’est pas forcement un piège ou une erreur car pour de nombreuses personnes, commencer à faire du jeûne intermittent ne pose aucun problème.

Toutefois, je préfère vous « mettre en garde », en particulier si vous êtes un peu fragile (problème de santé, fatigue ou stress chronique, relation à l’alimentation un peu difficile, etc.).

Quelle que soit la durée jeûne intermittent, l’important est de commencer à jeûner progressivement pour éviter d’éventuels effets secondaires pas toujours agréables au début comme des vertiges, un mal de tête, de la nausée ou encore une sensation de fatigue.

Par exemple, commencez par un jeûne de quelques heures en décalant petit à petit l’heure de votre premier repas ou collation.

En outre, après la durée jeûne intermittent, il est important que vous gardiez vos habitudes alimentaires et continuiez à pratiquer des activités physiques régulières pour vous maintenir en forme et en bonne santé. Autrement dit :

  • Mangez plus d’aliments riches en fibres et plus de protéines,
  • Évitez les sucreries et les aliments riches en mauvais gras,
  • Évitez les aliments industriels, 
  • Dormez suffisamment et…
  • Écoutez votre corps !
10 recettes pour booster votre perte de poids et votre bien-être. Des recettes d’entrées, de plats, d’accompagnements et même de desserts ou de snacks qui vont vous mettre l’eau à la bouche... De quoi vous faire plaisir tout en vous faisant du bien 👉 Cliquez ici pour recevoir votre cadeau ! 🎁

22 réflexions sur “Durée du Jeûne Intermittent : Combien de temps jeûner ?”

  1. Je fais un jeûne intermittent depuis 3 semaines et j’ai perdu 4 kg 500.
    Je prends un petit petit-déjeuner avec lait d’amande et flocons d’avoine bruts, et du café. Puis le déjeuner où je me fait plaisir, de tout à volonté, bien sûr pas trop de gras, pas de sodas, pas d’alcools, peu de féculents et beaucoup de légumes crus et cuits, un fruit. Puis plus rien jusqu’au lendemain matin, sauf de l’eau citronnée, 2 litres. Je marche tous les matins 3/4 d’heure. Je vais reprendre à partir de la 4ème semaine un légume ou un potage léger le soir, mais pas de protéines.
    J’ai retrouvé la sensation de faim et suis sereine.

    1. Le jeûne intermittent permet de perdre en moyenne 1 kilo de gras par semaine.

      Je ne « l’invente » pas, c’est le constat fait par les personnes qui ont décidé de se lancer.

      Est-ce que cela pourrait vous convenir ?

      Pour obtenir les réponses à toutes vos questions, un suivi personnalisé et du soutien, je vous invite à rejoindre le programme Demain Plus Mince.

        1. Vous pouvez perdre sans sport.

          Après, avoir un minimum d’activité physique même douce (marche, velo, etc.) est indispensable pour lutter contre les méfaits de la sédentarité.

  2. Bonjour cela fait 3j que j ai commencé mais je mange féculents et viande tout les midi car j en éprouve le besoin pour ne pas avoir de coup de fatigue pour mon travail assez intense (coiffeuse) le matin fromage pain complet et jeûne de 14h30 à 8h00, est ce bien pour perdre du poids ? Merci.

  3. Bjr, faire 2 jours par semaine le jeune intermitent. Et le reste de la semaine, 2 repas normaux et un léger (le soir).
    Est ce bien comme méthode ? Merci pour votre reponse.

    1. Testez et vous aurez votre propre réponse mais je crains que 2 jours par semaine soit insuffisant.

      Ou sinon, pour avoir plus d’effets, faites plus que 16h00 de jeûne durant ces journées.

  4. Bonjour,
    Depuis 15 jrs, je pratique en moyenne 1 jour sur 2 le jeun intermittent 16/8 (je ne prend pas de petit déjeuner et je démarre ma journée par le déjeuner vers 12h et un diner vers 19h30. Les jours où je ne peux pas pratiquer c’est parce que je fais du sport le matin (environ 1h30) et je crains d’avoir trop faim et faire un malaise. Je n’ai perdu que 600g sur 15jrs ! mon objectif de perte de poids est que de 4 kgs au total, pensez-vous que je puisse continuer ainsi ? ou bien serait il préférable de faire le 16/8 en supprimant le repas du soir au lieu du petit déjeuner et de ce fait pouvoir pratiquer le jeun 7jrs/7 ? Merci

    1. Elise,

      Faire du sport a jeun est plutôt une bonne idée mais effectivement il ne faut pas non plus vous mettre en danger.
      La plupart du temps, les personnes qui testent la chose trouvent étonnamment facile donc je vous invite à le faire aussi de votre côté.
      Commencez en douceur et prenez un snack au cas où vous vous sentiriez vraiment mal.
      Après quelques séances vous verrez par vous-même que votre corps s’adapte sans problème.

      Pour l’autre point, si la vitesse à laquelle vous perdez vous convient alors continuez sur cette lancée, c’est très bien 🙂

  5. Bonjour
    Je pratique le jeûne intermittent 16/8 depuis 4 jours et je me sens beaucoup mieux niveau forme. Je mange 1 repas à 10h avec fruits, protéines, oléagineux, glucides lents puis 1 autre à 14h avec légumes crus et cuits, protéines, légumineuses. Je bois régulièrement pendant la période du jeûne. Je fais du sport modéré. Je voudrais savoir si en adoptant ce mode de vie il n’y a pas de risques que cela acidifie le corps ?
    Je sais qu’au niveau alimentaire il y a des associations à ne pas faire. Qu’en pensez-vous selon mes menus ?
    Merci beaucoup 🙂
    Alexia

    1. Le fait que vous sentiez « beaucoup mieux » est surement le meilleur indicateur sur le fait que ce mode de fonctionnement vous convient donc continuez sur cette voie et voyez comment tout cela évolue dans les prochaines semaines 😉

  6. Bonjour,
    Je fais le jeûne intermittent 16/8 depuis 3 jours et je suis obligé de faire trois repas par jour 9h00, 13h00 et 16h30 pour pouvoir prendre mes médicaments. Est-ce que le jeûne sera aussi efficace ou bien ça ne vaut pas la peine de continuer dans ses conditions.

    1. Bonjour Eric,

      Si vous gardez bien les 2 phases avec les 16 et 08h00 alors pas de soucis, ca en vaut la peine ! 👍

      Faites juste attention de manger à votre faim et de ne pas vous « forcer ». Ecoutez vos sensations et adaptez le contenu de vos assiettes en fonction.

  7. Bonjour.
    Je me. Lance dans le jeûne intermittent 16/8 . J’arrête 16h et je reprend avec un petit dejeuner à 8h.
    Pensez vous que d un jour a l autre je peux faire 16h8h et le lendemain 20h midi? ( Par exemple. )
    Je pense surtout aux invitations chez des amis et je ne souhaite pas etre impolie ni me couper socialement.
    Merci pour cet article très interresant.
    Fleur

  8. Bonjour un jeune, 16/8 avec un petit déjeuner à 7h le matin puis reprise avec un repas le soir à partir de 23h.
    Qu’en pensez vous ? Je commence juste, je commence à avoir faim vers 19h mais je tiens facilement jusqu’à 23.
    Merci de votre réponse.

    1. Dans l’idéal il faudrait attendre 16h00 après le repas de 7h00.

      Mais bon c’est en général un rythme compliqué donc à voir de votre côté.

      Il est souvent bien plus simple de mettre de côté le petit-déjeuner ou le dîner.

  9. Bonjour C’est mon 2e jour de jeune 16/8. J’ai adapté le jeune à mon métier (je travaille en restauration le soir uniquement)Du coup mon jeune commence après le déjeuner à 13h00/13h30 et je reprend un petit déjeuner le lendemain à 7h00. Je n’en suis qu’au début mais je voulais savoir si la sensation de ventre vide(la faim) et les coups de fatigue s’estompent avec le temps. C’est ce que je trouve le plus difficile . Étonnamment Je n’ai aucune difficulté l’après-midi et aucune envie de sucré mais c’est plutôt vers 20h ou je vais ressentir coup de pompe et sensation de ventre vide. J’avoue que je pensais que ce serait plus facile car je n’ai pas l’habitude de prendre un vrai repas le soir. En fait ça m’a permis de constater que je grignotais beaucoup pendant mon travail et je ressens le manque à ce moment là. Je n’ai pas encore l’impression de reprendre la forme comme le décrivent d’autres mais, c’est peut-être un peu tôt aussi. Je persévère. Merci pour vos conseils.

    1. Bonjour Marlène,

      Oui ces sensations s’estompent au fil des jours.
      Laissez le temps à votre corps pour qu’il s’adapte à ce nouveau rythme, 2 jours, ce n’est rien du tout.
      A voir comment seront vos sensations après la première semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

to top