Durée du Jeûne Intermittent : Combien de temps jeûner ?

  • Vous vous ne savez pas quoi manger en parallèle du jeûne intermittent ?
  • Vous manquez d'idées pour vos menus de la semaine ?
  • Vous ne voulez pas (ou vous ne pouvez pas) passer des heures en cuisine ?
👉 Cliquez ici pour recevoir votre cadeau ! 🎁

Depuis le confinement, vous avez pris quelques kilos en plus, ou plutôt plusieurs kilos en plus, surtout au niveau des bras, du ventre et de la cuisse. Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul (ou la seule) dans ce cas.

Avec le soleil qui est pratiquement au rendez-vous tous les jours et les vacances d’été qui se profilent à l’horizon, vous avez décidé de faire un régime pour perdre du poids rapidement.

Qu’à cela ne tienne. Même si vous souhaitez afficher une silhouette de rêve sur les plages, il n’est pas question de mettre en danger votre capital santé en vous privant de tout.

De toute façon, ce n’est pas en bannissant de vote alimentation toutes les choses que vous aimez manger que vous allez maigrir vite, au contraire.

Pour maigrir efficacement et durablement, vous devez adopter les bonnes stratégies, et le jeûne intermittent est l’une des pratiques alimentaires les plus efficaces pour retrouver son poids de forme tout en renouant avec une alimentation saine et équilibrée.

Le jeûne intermittent : pourquoi est-ce efficace pour perdre du poids ?

Pour rappel, le jeûne intermittent est un régime alimentaire qui alterne période de prise alimentaire et période de jeûne. Généralement, le jeûneur peut manger pendant 8 heures et jeûner pendant 16 heures (jeûne intermittent 16/8), par exemple de 21 heures à 12 heures ou 13 heures le lendemain. Il s’agit donc la plupart du temps de sauter le petit déjeuner. Néanmoins, vous pouvez sauter le dîner si vos activités exigent que vous preniez un petit déjeuner consistant.

Pendant le créneau où vous pouvez vous alimenter, vous pouvez manger de tout, à quantité raisonnable, cela va de soi, et en privilégiant certains aliments à d’autres. Et pour cause, le jeûne intermittent a pour but de réduire la sécrétion d’insuline, ce qui favorise la perte de poids. Ainsi, même s’il n’y a aucune restriction alimentaire pendant la période d’alimentation, il est préconisé de mettre un frein sur les glucides (sucre et féculents). Par ailleurs, pendant la période de jeûne, l’eau et les boissons non sucrées (et non industrielles) sont permises. C’est ce que l’on appelle le jeûne hydrique. Ainsi, en cas de petite fringale ou de baisse de forme, un verre de thé ou café sans sucre est toujours le bienvenu.

Cette souplesse du jeûne intermittent le rend plus facile à suivre. Les personnes qui pratiquent le jeûne intermittent ont donc moins de chance de « craquer » parce qu’elles ne sont pas frustrées. Ce n’est pas le seul avantage du jeûne intermittent. Effectivement, le jeûne intermittent a de nombreux bienfaits santé :

  • Permet de perdre du poids : le jeûneur perd entre 4 à 8 kg contre 2 à 5 kg pour la jeûneuse.
  • Permet de mieux gérer l’appétit : grâce au jeûne intermittent, vous apprendrez à manger quand votre corps vous le demande et non quand votre bouche en a envie.
  • Régule la satiété.
  • Permet de maintenir le poids de forme.
  • Purifie le corps et l’esprit. En étant plus heureux et mieux dans votre corps, vous ressentirez moins le besoin de grignoter.
  • Aide à l’élimination des déchets de l’organisme.
  • Booste nos défenses immunitaires.
  • Diminue les risques de développer un cancer et le diabète de type.
  • Diminue les risques de maladies cardiovasculaires.
  • Aide à prévenir le stress oxydatif : préserve la santé du cerveau, les capacités d’apprentissage et de mémorisation.
  • Etc.

Pour plus d’efficacité, vous pouvez parfaitement associer le jeûne intermittent avec des activités physiques.

Combien de temps faut-il jeûner ?

durée jeune intermittent

Quelle est la durée jeûne intermittent ? Une question qui a toute sa raison d’être. Est-ce que quand vous atteignez votre poids de forme, vous devez arrêter le jeûne intermittent et revenir à votre régime normal, mais en changeant vos habitudes alimentaires (plus de fruits et légumes, moins de glucides) ? Il faut savoir que les hommes ont toujours eu l’habitude de jeûner. D’ailleurs, le jeûne alimentaire est pratiqué depuis des millénaires. La preuve avec le carême, le ramadan… Pour aller encore loin, nos ancêtres (pendant la période paléolithique) pratiquaient également le jeûne intermittent, par obligation certes. Effectivement, ils ne mangeaient qu’en milieu de journée, car la matinée était consacrée à la recherche de nourriture (chasse, pêche, cueillette).

En résumé, il n’y a pas de date limite quand vous pratiquez le jeûne intermittent. Toutefois, le jeûne intermittent doit être pratiqué de manière occasionnelle afin qu’il soit efficace. Par exemple après un repas top riche, vous pouvez jeûner pour laisser le temps à votre organisme de se reposer. Pratiqué trop souvent, le jeûne intermittent peut avoir l’effet inverse. C’est-à-dire, il peut accélérer la fonte musculaire et augmenter les sensations de fatigue.

Concrètement, quelle doit être la durée jeûne intermittent ?

Selon les spécialistes, la durée idéale d’un jeûne intermittent est de 7 jours, 2 fois dans l’année. Vous pouvez par exemple jeûner pendant 7 jours au printemps et 7 jours en automne. Toutefois, rien ne vous empêche de pratiquer le jeûne intermittent pendant 3 jours et de recommencer aussi souvent que vous en ressentez le besoin ou l’envie. Ce laps de temps est entièrement suffisant pour permettre à l’organisme de se purifier. Par exemple, il faut en principe 72 heures pour que les cellules de l’intestin se renouvellent.

Notez que vous pouvez pratiquer le jeûne au-delà de 7 jours. Dans ce cas, vous devez être suivi par un médecin. Par ailleurs, vous pouvez également casser de temps en temps votre jeûne et ne pas vous priver d’un bon déjeuner ou dîner en famille ou entre amis.

Mais quelle que soit la durée jeûne intermittent, l’important est de commencer à jeûner progressivement pour éviter les petits malaises du début : vertige, mal de tête, nausée, sensation de fatigue intense, etc. Par exemple, commencer par un jeûne de 13 ou 14 heures. En outre, après la durée jeûne intermittent, il est important que vous gardiez vos habitudes alimentaires et continuiez à pratiquer des activités physiques régulières pour ne pas reprendre du poids. Autrement dit :

  • Mangez plus d’aliments riches en fibres et plus de protéines.
  • Évitez les sucreries et les aliments gras.
  • Évitez les aliments industriels.
  • Écoutez votre corps.
  • Mangez léger le soir.

Et surtout, dormez suffisamment !

10 recettes pour booster votre perte de poids et votre bien-être. Des recettes d’entrées, de plats, d’accompagnements et même de desserts ou de snacks qui vont vous mettre l’eau à la bouche... De quoi vous faire plaisir tout en vous faisant du bien 👉 Cliquez ici pour recevoir votre cadeau ! 🎁

All Categories:

  • Partager cet article

Commentaires

Laissez un commentaire

2017 - 2020 © ExtraForme.fr - Mentions légales