Paléo Diet : Une autre manière de consommer

Vous avez envie de tester le Paléo diet ? Bien plus qu’un régime alimentaire, ce mode de vie se base sur l’alimentation de nos ancêtres, à l’époque de la préhistoire.

L’objectif est de se sentir mieux dans sa peau grâce à ses nombreux bienfaits sur la santé.

Comment faire pour devenir paléo ? Quels sont les conseils pour le rester ?

Petit tout d’horizon sur cette manière de consommer qui ne date pas d’hier.

Le Paléo diet : tout comprendre sur cette alimentation ancestrale

Qu’est-ce que le Paléo diet ? En quoi cela consiste ?

Si ce nom vous est encore inconnu, ne croyez pas qu’il s’agit d’un nouveau régime tendance qui va être vite remplacé par le prochain. Au lieu de parler de régime paléo, voyez-le plutôt comme un mode de vie.

Il repose sur 3 grands principes :

  • Une alimentation saine et naturelle ;
  • Une activité physique régulière ;
  • Le bien-être et la capacité à le gérer.

Nous allons nous pencher sur la partie alimentation, un des piliers fondamentaux pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête.

Pour comprendre l’idée, il faut revenir bien en arrière, à l’époque de nos ancêtres. Si vous n’avez pas tout oublié de vos leçons de primaire, rappelez-vous de la préhistoire, et en particulier de la période paléolithique.

Ces hommes des cavernes étaient des chasseurs-cueilleurs et mangeaient tout ce qu’ils trouvaient dans la nature. Viande, poisson, fruits sauvages, légumes etc., tout était à l’état brut.

Depuis les années 1800, notre mode de vie alimentaire a totalement changé. Pourquoi ? Parce que l’industrie agroalimentaire est arrivée et a engendré un élevage massif, avec la consommation de produits transformés, voire ultra-transformés.

Résultat : de nouvelles maladies sont apparues comme :

  • L’obésité ;
  • Les maladies cardiovasculaires ;
  • Le diabète ;
  • Les inflammations chroniques ;
  • Les cancers ;
  • Et bien d’autres.

Sans parler des problèmes de santé divers qui paraissent normaux à l’heure actuelle (allergies, acné, indigestion, etc.)

Consommer paléo, c’est revenir à cette alimentation naturelle, retrouver cette qualité de vie que nous avons peu à peu perdue. Il ne faut pas le voir comme un retour en arrière, mais plutôt revenir à l’essentiel, tout en profitant du confort moderne. C’est comme cela que vous redécouvrirez les vraies saveurs des aliments.

Quels sont les avantages du mode de vie paléo sur la santé ?

Manger paléo, c’est consommer différemment pour améliorer sa qualité de vie et son bien-être. En général, les personnes qui veulent découvrir ce mode de vie ont des objectifs bien précis et veulent en retirer les bénéfices.

Quels sont les bienfaits du Paléo diet sur la santé ?

Prévenir et lutter contre la maladie

Il a été démontré que les risques de maladies cardio-vasculaires diminuent en raison de l’apport en oméga-3 et en bonnes graisses.

Cela joue aussi sur les maladies dégénératives comme Alzheimer ou Parkinson, ainsi que le diabète et certains cancers. On consomme moins de glucides et davantage de fruits et légumes.

Les maladies inflammatoires sont également moins nombreuses car notre équilibre acido-basique s’améliore, ainsi que le rapport omég a-3 et oméga-6. Lorsque cela touche l’intestin comme la maladie de Crohn, par exemple, notre flore intestinale (ou microbiote) est perturbée. Mieux manger permet alors de rééquilibrer cette flore intestinale.

C’est d’ailleurs ce que nous apprend Marion Kaplan, dans son livre sur l’alimentation paléobiotique.

Le Paléo diet agit également sur le cholestérol, l’ostéoporose ou encore la tension artérielle.

Aider à la perte de poids

Si vous voulez perdre du poids de façon efficace, le régime paléo vous aidera grandement, à condition de bien le suivre.

Pourquoi cette diète peut-elle vous aider à maigrir ? Tout d’abord, parce que vous consommez moins de glucides. Rappelons-le, les glucides se trouvent dans les produits industriels et céréaliers. Vous produisez alors moins d’insuline et donc, vous stockez moins de graisse.

Ensuite, vous ressentez mieux la sensation de satiété grâce aux protéines et aux fibres. C’est bien connu, plus on mange de sucre, et plus on a envie de manger sucré. Les fringales font alors partie du quotidien. Grâce à l’alimentation paléo, les hormones de la faim sont régulées.

Enfin, qui dit manger paléo, dit meilleure digestion, et donc, perte de poids facile. Il élimine les aliments qui provoquent de l’inflammation, dont les intolérances alimentaires, trop souvent méconnues.

Améliorer l’énergie et l’humeur

D’une manière générale, on peut dire que ce mode de consommation améliore le bien-être. Vous mangez mieux, donc vous vous sentez bien dans votre corps et votre tête. Cela se voit sur votre humeur et sur la qualité de votre sommeil. Vous avez aussi beaucoup plus d’énergie toute la journée.

Résoudre les petits soucis du quotidien

Le Paléo diet contribue à un bon transit intestinal grâce à sa richesse en fibres. Ballonnements, constipation et autres troubles qui paraissent bénins peuvent être soulagés rapidement et naturellement.

Si vous êtes sujet aux allergies (pollen, acarien, etc.), vous trouverez sûrement la solution dans votre assiette. Cela peut prendre du temps, mais les effets sont parfois incroyables.

Quant aux problèmes de peaux comme l’acné ou le psoriasis, le paléo peut se révéler vraiment efficace.

Les aliments à éviter pour se sentir mieux au quotidien

Paleo diet

Pour bien comprendre quels aliments sont à éviter dans l’alimentation paléo, il faut simplement essayer de supprimer les aliments blancs.

Qu’est-ce que c’est ?

  • Le lait de vache : fromage, yaourt ou lait, la surconsommation favoriserait certaines pathologies, dont l’intolérance au lactose ou les problèmes de peaux ;
  • Les farines blanches qui contiennent du gluten : tous les bons nutriments que l’on peut retrouver dans le blé sont tués sous l’action du raffinement ;
  • Le sucre : gros ennemi, on le trouve en grande quantité dans les produits industriels, même ceux qui n’en ont pas le goût ;
  • Le sel : bien souvent consommé en excès, il peut provoquer de l’hypertension ou des maladies du cœur. Là encore, il n’y a qu’à regarder la liste des ingrédients des plats préparés pour comprendre.

Ces aliments sont à éviter le plus possible mais il ne faut pas tomber dans l’interdit, non plus.

Comment devenir paléo et le rester ? 6 conseils

Devenir paléo ne se fait pas du jour au lendemain, cela demande un petit temps d’adaptation. Essayer le Paléo diet, c’est bien, mais l’adopter sur le long terme, c’est encore mieux.

Pour réussir à atteindre votre objectif, voici nos 6 conseils :

  1. Manger le plus naturellement possible et éviter au maximum les aliments ultra transformés, ainsi que les aliments blancs ;
  2. Ne pas parler d’aliments interdits, mais plutôt de bons ou mauvais pour la santé ;
  3. Adapter son alimentation paléo en fonction de ses besoins personnels, en écoutant son corps;
  4. S’accorder quelques écarts de temps en temps, sans culpabiliser ;
  5. Prendre le temps de cuisiner. Sans forcément passer des heures en cuisine, on peut faire de bons petits plats qui ont du goût ;
  6. En parler autour de soi dans le but d’expliquer, sans vouloir convaincre l’entourage.

N’hésitez pas à partager vos astuces dans les commentaires pour une Paléo diet réussie.

Vous voulez perdre du poids et avoir de l’énergie sur le long terme ? Cliquez ici pour avoir accès à la conférence gratuite.

All Categories:

  • Partager cet article

Commentaires

Laissez un commentaire

2017 - 2019 © ExtraForme.fr - Mentions légales