Parlons Forme #070 : Comment rester motivée dans le temps ?

Comment rester motivé.e dans le temps ?

Au sommaire du soixante dixième épisode de Parlons Forme

Dans cet épisode vous allez découvrir

  • Pourquoi vous devez identifier ce qui est important pour VOUS…
  • Et non pas votre famille, vos amis ou vos collègues de travail,
  • 3 questions pour vous aider dans cette introspection,
  • Pourquoi vos valeurs jouent un rôle essentiel dans votre motivation,
  • Comment définir un objectif et le lier à vos valeurs essentielles,
  • Pourquoi découper votre objectif en plusieurs etapes intermédiaires,
  • Comment vous appuyer sur vos valeurs en cas de « coup dur »,
  • L’oubli très fréquent quand on est à « fond » dans ses objectifs,
  • L’idée fondamentale pour accepter le chemin à parcourir,
  • Et bien d’autres choses…

Liens cités dans cet épisode

Merci pour votre écoute !

Si vous souhaitez réagir à ce podcast, laissez un commentaire juste ci-dessous.

Si vous avez apprécié cet épisode de Parlons Forme (et le podcast en général), laissez une note 5 ⭐ et un commentaire sur iTunes ou Apple Podcast (voir comment faire).

Votre avis compte beaucoup pour moi et les notes sont très importantes pour faire connaître le podcast et lui donner de la visibilité ! 👍

Si vous avez déjà un compte, cela prend moins d’une minute, je compte sur vous 😉

Enfin, pour être sûr de ne rien louper, abonnez-vous sur iTunesYouTube, Spotify ou toute autre plateforme de votre choix (voir les liens sous le lecteur), ainsi vous serez automatiquement informé lors de la publication du prochain épisode.

Découvrir un autre épisode de Parlons Forme

Pour compléter ce podcast, je vous propose de (re-)découvrir cet épisode dans lequel je vous explique comment vos pensées créent votre réalité.

En comprenant les principes présentés dans cet épisode, vous pouvez faire de vos émotions et de vos pensées des alliées pour votre réussite et non plus des obstacle à votre progression !

Cet épisode est à écouter ci-dessous ou en téléchargeant le fichier audio au format MP3 (Clic droit / Enregistrer sous…)

Accéder aux notes de cet épisode

Bonjour ! Je suis Xavier Jaleran.

Soyez les bienvenus dans ce 70e épisode de Parlons Forme, le podcast qui vous fait du bien.

Vous le savez, je vous propose une série de questions-réponses dans laquelle je réponds aux questions que vous me posez le plus souvent. Aujourd’hui, je vous propose de voir comment rester motivé dans le temps.

Deux points avant de commencer.

Le premier est que vous pouvez accéder aux notes ainsi qu’à la retranscription écrite complète de ce podcast en vous rendant sur la page extraforme.fr/70.

Le deuxième point est que vous la possibilité de m’envoyer votre question au format audio. Pour ça, il vous suffit de vous rendre sur la page extraforme.fr/question.

Lorsque vous arrivez sur cette page, il y a un bouton orange sur lequel vous cliquez et vous pouvez vous enregistrer directement avec le micro de votre ordinateur ou de votre téléphone.

Une fois que c’est fait, vous réécoutez pour vérifier que l’enregistrement est suffisamment audible. Si c’est bon, vous cliquez sur un autre bouton. Je recevrai directement votre question que je pourrais intégrer dans un éventuel futur épisode de Parlons Forme.

Je pense que ça peut être vraiment sympa de vous avoir dans les épisodes et de vous entendre directement.

Si vous avez envie de poser votre question et d’apparaître dans le podcast, rendez-vous sur la page extraforme.fr/question.

La question du jour est : « Comment rester motivé dans le temps ? »

Sur cette question, il y a beaucoup de choses à dire. Ça va être compliqué de vous partager tout ça dans un seul et même épisode de 15-20 minutes.

Je vais vous donner de grandes idées. Après, je vous invite à creuser plus si vous pensez que vous avez besoin de travailler sur ce sujet.

Qu’est-ce qui est important pour vous ?

Le premier point qui me paraît vraiment essentiel est de savoir ce qui est important pour vous.

Si vous ne prenez pas le temps de faire ce travail d’introspection et de recherche sur vous-même, vous risquez de passer votre temps à agir dans le vide parce que vous risquez de faire des actions qui ne vont pas satisfaire ce qui est vraiment important pour vous.

Et quand je dis « vous », j’insiste bien sur le « vous ». La question n’est pas de savoir ce qui est important pour votre famille, pour vos amis, pour vos collègues de travail ou je ne sais qui, mais c’est vraiment ce qui est important pour vous.

Connaître la réponse à cette question est la clé pour aller dans la bonne direction dans votre vie, pour donner du sens à votre vie et ce que vous faites au quotidien. Ça vous facilite la vie, car tout s’aligne quand vous vous connaissez bien.

Il est bien plus facile de prendre telle ou telle décision, même si parfois ces décisions sont parfois « difficiles ». Si vous savez le pourquoi, vous faites tout ça, ça va être beaucoup plus facile.

Pour commencer ce travail et identifier ce qui est important pour vous, je vous propose de répondre à ces trois questions :

  • Qu’est-ce qui est important pour moi dans ma vie ?
  • Qu’est-ce que j’aime faire au point de ne pas voir passer le temps ?
  • Qu’est-ce qui me rend heureux ou heureuse ?

Faites cet exercice à l’écrit. Dans un premier temps, videz complètement sur le papier toutes les idées qui vous passent par la tête et ne portez aucun jugement sur ce qui vous vient à l’esprit.

Soyez 100 % honnête et ne censurez rien même si certaines idées ou certaines suggestions envoyées par votre esprit vous dérangent un peu. Ce n’est pas grave. Mettez tout sur un papier. Vous pourriez toujours faire le tri dans un second temps.

Répondre à ces trois questions peut déjà vous permettre d’identifier et de clarifier les valeurs les plus importantes pour vous. Une valeur peut être l’empathie, l’audace, l’acceptation, le plaisir, la famille, la santé, l’argent, la spiritualité, le travail d’équipe, l’excellence, la liberté, la justice, etc.

Des valeurs, il y en a certainement des centaines. Si ça peut vous aider, allez chercher des listes de valeurs sur internet. L’idée est en général d’identifier les 5 à 10 valeurs les plus importantes pour vous.

Une fois que vous avez fait ce travail, l’idée va être de définir un objectif qui va être aligné et soutenu par ces valeurs.

Définir un objectif aligné et soutenu par vos valeurs

Pourquoi voulez-vous atteindre cet objectif ? Si vous avez un pourquoi fort et qui correspond à vos valeurs, vous allez être bien plus motivé dans le temps.

Si la valeur santé est importante pour vous et que vous êtes obèse ou en surpoids, vous savez que c’est une situation qui a un impact sur votre santé et vous savez qu’il y a quelque chose qui ne convient pas pour vous.

En général, c’est aussi le cas si la valeur famille est importante. Vous aurez envie de vivre le plus longtemps possible et de partager au mieux des moments avec vos enfants ou votre conjoint.

Vous aurez envie de voir grandir vos enfants, vos petits-enfants et de profiter au mieux de tous ces moments du quotidien.

Pareil si la liberté est une valeur qui compte pour vous. Comment est-ce que vous pourriez être vraiment libre si vous ne pouvez pas vous déplacer facilement, si vous devez suivre un traitement médical au quotidien, si vous devez consulter votre médecin régulièrement, etc. ?

Je donne ces exemples parce que ce podcast est orienté autour de la santé et que je sais que la perte de poids est importante pour beaucoup de personnes, mais en aucun cas je ne dis que vous devez absolument perdre du poids. Si cette situation est en accord avec vos valeurs, c’est parfaitement OK.

L’idée est d’avoir un objectif qui va être aligné et soutenu par vos valeurs. Dans ce cas, ça va être beaucoup plus simple à suivre.

Procéder par étapes

Sur le même exemple, si aujourd’hui votre objectif est de perdre 20 à 30 kilos, vous savez que ça va vous demander un minimum de temps. Si vous gardez uniquement cet objectif en ligne de mire, vous risquez de vous décourager.

Même si vous progressez et que vous perdez par exemple 1 kilo par semaine, ça va être compliqué de garder le même niveau de motivation pendant plusieurs mois. Même si on progresse, on se rend compte que c’est compliqué. Du coup, c’est bien plus facile d’avoir des étapes dans votre parcours.

Si votre objectif est de perdre 20 kilos, donnez-vous pour premier sous-objectif de perdre 5 kilos. Et en fait, perdre 5 kilos peut se faire en 4 ou 5 semaines. C’est un délai de temps qui est bien plus acceptable sur lequel vous pouvez vous reposer. Lorsque vous serez arrivé à ce premier objectif, vous aurez commencé à obtenir des résultats. C’est motivant.

Vous aurez atteint votre premier objectif. Vous renforcez votre confiance sur votre capacité à atteindre les objectifs que vous vous donnez. Vous continuez sur cette lancée pour finalement, perdre 10, 15, 20 kilos.

J’ai donné un exemple de 5 kilos en 5 kilos. Après, c’est vous aussi en fonction de votre mental, de la vitesse à laquelle vous perdez du poids, vous pouvez définir des paliers qui sont différents.

Dans cette idée, je peux vous partager une expérience personnelle que j’ai vécue lorsque j’ai couru un marathon il y a quelques années. Lorsqu’on court un marathon, l’idée est de parcourir un peu plus de 42 kilomètres. Lors de cette course, je suis parti un peu trop vite, à un rythme un peu trop intense par rapport à mes capacités du moment.

À partir du 27e kilomètre, j’avais déjà les jambes qui commençaient à me brûler, les courbatures qui arrivaient et les crampes aussi. Le truc était qu’il me restait encore 15 kilomètres à parcourir.

J’ai complètement oublié l’idée de vouloir battre mon record en termes de temps parce que je savais que ce ne serait pas possible dans les conditions dans laquelle j’étais à ce moment-là. J’ai simplement décidé de me dire que je n’ai pas 15 kilomètres à parcourir, il faut juste que j’aille à un point de repère qui était à environ 500 mètres.

Et en fait, ces 15 derniers kilomètres, je les ai parcourus comme ça, par tranche de 500 mètres en 500 mètres. Clairement, ce jour-là, je n’ai pas battu mon record personnel, mais en tout cas je suis allé au bout de mon objectif.

Et comme c’est une valeur importante pour moi de terminer ce que j’entreprends et de tenir mes engagements, ça avait du sens pour moi d’oublier le record et de me dire que je vais au moins jusqu’au bout et je tiens mon engagement.

Au final, quelques années plus tard, c’est probablement la course dont je garde le souvenir le plus intense même si entre-temps j’ai fait d’autres marathons et j’ai battu mon record.

Finalement, battre un record n’est pas ce qu’il y a de plus important pour moi. Cet exemple vous montre bien que vos valeurs sont aussi là pour vous porter et pour vous aider dans les moments où ce sera peut-être plus compliqué.

Vous connecter à votre pourquoi

Le quatrième point qui peut vous aider à rester motivé dans le temps est de vous connecter régulièrement à votre pourquoi. Là, ce n’est pas vraiment une erreur, mais ça va être plutôt un oubli.

Trop souvent, on va être à fond dans l’objectif et on va être pris dans notre quotidien avec l’ensemble des actions qu’on va entreprendre.

Si vous pensez à vous reconnecter à votre pourquoi et à vos valeurs régulièrement, vous verrez que ce sera bien plus simple.

Ce sera peut-être une fois par jour, une fois par semaine, une fois par mois, mais prenez au moins le temps de lire et de relire ce que vous avez pu écrire dans le premier exercice ou lors de la définition de votre objectif.

D’ailleurs, je vous recommande aussi de vous reconnecter à vos valeurs de façon émotionnelle. Que ressentez-vous lorsque vous vous projetez dans le futur, lorsque vous voyez le résultat obtenu, lorsque vous voyez les étapes à accomplir et les actions à mettre en œuvre pour atteindre votre objectif ?

Vos émotions et votre ressenti sont comme un baromètre qui vous permet de savoir si vous êtes dans la bonne direction. Ça ne veut pas dire qu’il faut abandonner à la première difficulté, mais si vous êtes constamment dans le stress ou dans la contrainte, c’est probablement que quelque chose ne va pas dans ce processus.

Peut-être que vous avez défini cet objectif parce que vous pensiez que c’était la bonne chose à faire à ce moment-là, mais dans les faits vous vous rendez compte que ça engendre du stress, que vous n’êtes pas motivé à le faire. Peut-être qu’il est temps d’accepter l’idée que cet objectif en réalité ne vous correspond pas.

Accepter l’idée que ça va prendre du temps

Le cinquième point qui est lui aussi essentiel est d’accepter l’idée que ça va vous prendre plus ou moins de temps en fonction du chemin que vous avez à parcourir. Par expérience, je le sais et vous le savez probablement vous aussi, les résultats rapides sont rarement durables.

Les régimes « miracles » qui vous font perdre des kilos très rapidement, ces kilos sont en général immédiatement repris dès que vous retournez à vos anciennes habitudes.

On ne perd pas 1 kilo par jour, 5 kilos par semaines ou 10 kilos par mois de façon durable. Ça ne veut pas dire que ça doit être long, mais dites-vous que si vous perdez en moyenne 1 kilo de graisses par semaine, c’est parfait.

Et s’il vous plaît, ne tombez pas dans le piège de la comparaison parce que chaque personne, chaque corps, chaque histoire est différente.

Cela n’a aucun sens, mais véritablement aucun sens de vouloir comparer votre perte de poids avec celle de votre voisine, de votre copine, de votre mari ou de je ne sais qui même si cette personne fait exactement la même chose que vous et que vous avez l’impression de faire les choses parfaitement.

Concentrez-vous sur vos progrès, à votre rythme. Ce sera une façon d’éviter de vous démoraliser inutilement. Cette démoralisation repose sur des critères et des comparaisons qui n’ont aucun sens.

Sur ce sujet de la perte de poids en particulier, ne vous comparez pas et restez concentré sur votre propre parcours, sur votre propre objectif et vos résultats.

Récapitulons

Si on récapitule les 5 points vus dans cet épisode pour rester motivés dans le temps :

  1. Définissez ce qui est important pour vous. Essayez de lister les 5 à 10 valeurs les plus importantes dans votre vie.
  2. Définissez un objectif qui va être aligné et soutenu par ces valeurs.
  3. Procédez par étapes. Ne vous fixez pas un objectif inatteignable. Fixez-vous un objectif qui va vous motiver parce que vous savez que si vous l’atteignez, vous aurez progressé dans votre vie, mais qui paraît aussi accessible et atteignable dans un délai de quelques semaines ou de deux ou trois mois. Ne vous fixez pas un objectif à un an parce que pour être motivé et à bloc pendant un an, c’est compliqué.
  4. Connectez-vous régulièrement à votre pourquoi pour ne pas oublier toutes les bonnes raisons pour lesquelles vous avez décidé d’atteindre cet objectif.
  5. Acceptez l’idée que ça va vous prendre plus ou moins de temps en fonction du chemin que vous avez à parcourir, mais que c’est OK. Et dans tous les cas, ne cherchez pas à vous comparer aux autres personnes de votre entourage.

Si vous êtes dans cette démarche de perte de poids, j’ai deux recommandations à vous faire. Vous pouvez écouter le 43e épisode de ce podcast où je vous partage les 3 critères pour une perte de poids durable.

Ensuite, si vous voulez tous mes conseils pour une mise en application concrète de ces 3 critères, mais aussi pour creuser la question et aller beaucoup plus loin dans l’accompagnement et dans tout ce qu’on a vu au sein de cet épisode, je vous propose de recevoir une formation par e-mail gratuit dans laquelle je vous partage la méthode simple, rapide et naturelle pour perdre du poids sans le reprendre.

Si vous souhaitez vous inscrire gratuitement, une seule direction à suivre : celle de la page extraforme.fr/cadeau. J’ai hâte de vous partager tout ça. Je vous dis à très vite pour le prochain épisode. Ciao !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

to top