Que Manger pendant un Jeûne Intermittent ? Guide Complet

Que manger pendant le jeune intermittent

Connaissez-vous les HORMONES DE LA MINCEUR ? Une approche Simple, sans frustration et 100% Naturelle (qui fonctionne même après des années de régimes inefficaces) 👉 Cliquez ici pour Activer votre Perte de poids !


Parmi les solutions existantes pour perdre du poids, le jeûne intermittent est le plus souvent évoqué.

Toutefois, le 16:8, eat-stop-eat, régime 5:2, etc. sont aussi autant de techniques de jeûne pour enfin avoir un ventre plat.

Quoi qu’il en soit, ce programme d’amaigrissement ne convient pas à tous et il est conseillé de consulter un spécialiste avant d’adopter une de ces techniques.

Par ailleurs, la perte de poids par le jeûne est plus efficace si l’on prête une attention particulière à son alimentation.

Ainsi, la question se pose : que manger pendant un jeûne intermittent ? Éléments de réponse.


Si vous voulez aller plus loin sur ce sujet, écoutez cet épisode du podcast Parlons Forme :

On mange quoi quand on fait du jeûne intermittent (fasting) ? 5 conseils


Jeûner pour maigrir : les effets positifs sur le corps

Avant de savoir que manger pendant un jeûne intermittent, il est intéressant de rappeler les différents bienfaits du fasting sur l’organisme. Notez dès lors que pratiquer le jeûne consiste à rétrécir sa fenêtre d’alimentation, c’est-à-dire que l’on dispose d’une certaine période de temps pour manger. La durée de cette période dépendra de la technique de fasting choisi. Par exemple, si vous optez pour le jeûne intermittent 16:8, vous ne disposez que de 8 heures pour vous nourrir (petit déjeuner et déjeuner ou déjeuner et dîner). En limitant donc vos possibilités d’alimentation, vous réduisez par la même occasion votre apport calorique. Pour rétablir son équilibre hormonal, l’organisme est alors obligé de puiser dans les réserves de graisse. C’est ce phénomène qui produit les effets suivants :

  • Perte de poids
  • Meilleure sensibilité à l’insuline (hormone aidant à réguler le taux de sucre dans le sang)
  • Augmentation de la production de l’hormone de croissance humaine (HGH)
  • Amélioration du mécanisme d’autophagie (processus de régénération des cellules endommagées)
  • Renforcement du système immunitaire
  • Stimulation du cerveau
  • Amélioration de la santé cardiaque

Bon à savoir

Si l’insuline est trop présente, elle favorise la prise de poids. Par contre, un taux bas d’insuline dans le sang aide à brûler plus efficacement les graisses surtout lorsqu’une activité physique est effectuée. C’est pourquoi le jeûne intermittent et le sport sont conseillés aux personnes en surpoids.

La HGH permet de synthétiser des protéines en utilisant les graisses comme source d’énergie. Ainsi, l’élimination de la masse graisse est optimisée et par la même occasion, vous gagnez en masse musculaire.

Comment boire durant le fasting ?

que manger pendant un jeune intermittent

Quelle que soit la technique de fasting que vous choisissez, il est impératif que vous buviez beaucoup. Cela, pendant les périodes d’alimentation et de jeûne. Cependant, il ne faut pas boire tout et n’importe quoi. Les boissons contenant beaucoup de sucre, de calories, de l’édulcorant artificiel ou de l’alcool sont à proscrire. En effet, ils nuisent à votre projet de maigrir vite. Pire, ils peuvent produire l’effet inverse. S’il existe alors des boissons pouvant provoquer la prise de poids, le contraire est aussi vrai.

Voici les boissons à boire pendant votre restriction alimentaire :

L’eau

Ce liquide est sans aucun doute votre meilleur allié pendant toute la durée du jeûne intermittent. Effectivement, l’eau se trouve partout et assez facilement. Elle vous hydratera efficacement tout en éliminant de manière optimale les toxines de votre corps.. Mais, le plus beau, c’est que vous pouvez la boire presque entièrement selon vos goûts : eau plate, eau pétillante, avec un peu de citron accompagné de tranches de concombre… Attention toutefois de ne pas boire de l’eau contenant de l’édulcorant artificiel.

Le thé

Le thé est une autre boisson qui vous permet de varier les plaisirs en vous hydratant. Vous pouvez boire tous les types de thés qui vous font envie (vert, noir, aux fruits rouges, etc.) du moment que vous n’y ajoutez ni lait ni sucre. Par ailleurs, le thé aide à détoxifier l’organisme et favorise le processus d’autophagie. Si vous deviez préférez un thé en particulier, le thé vert est à privilégier. En effet, il réduit la sensation de faim, le gras et le cholestérol LDL. Vos intestins et votre digestion vous remercieront. Veillez néanmoins à continuer de boire de l’eau à côté de vos tasses de thé.

Le café

Boire du café pendant le jeûne intermittent n’est pas conseillé à tout le monde bien qu’il puisse avoir des effets positifs sur l’objectif d’amincissement. Pour certaines personnes, consommer du café à jeun provoque des douleurs d’estomac. Elles peuvent également éprouver des douleurs au niveau de la cage thoracique, ce qui peut être un signe de problème cardiaque. Concernant les bienfaits du café durant le fasting, il y a le fait de brûler les graisses plus rapidement et une glycémie plus stable. Si boire du café à jeun ne présente pas de risque pour vous, buvez-le sans sucre, sans lait et sans édulcorant. En revanche, vous pouvez y ajouter de la cannelle si vous le souhaitez.

Que manger lorsque l’on jeûne ?

De nombreuses raisons peuvent expliquer la popularité du jeûne intermittent auprès des personnes désireuses de perdre du poids. Ainsi, en dehors de son efficacité, il peut être aussi associé avec tout type de programme alimentaire. Que vous suiviez un régime ou non, que vous soyez végane, végétarien ou végétalien, vous pouvez toujours faire régulièrement un fasting.

Par contre, pour atteindre votre poids idéal le plus rapidement possible, vous devez faire attention à votre alimentation. Dès lors, manger sain se fait en mettant souvent dans son assiette des :

  • Protéines animales comme le poisson gras, des œufs, des produits laitiers, de la viande rouge maigre…
  • Protéines végétales telles que les noix, graines, légumineuses…
  • Fruits tels que les bananes, pommes, pêches, poires, baies…
  • Légumes comme les épinards, le chou frisé, le chou-fleur, le céleri, les brocolis…

Notez qu’il est recommandé de boire un bouillon de légumes avant de se lancer dans un jeûne pendant 24 heures.

En tout cas, si jamais vous avez une petite faim durant votre fenêtre d’alimentation, donnez-vous satisfaction avec des morceaux de légumes, des fruits ou une infusion de thé.

Un autre conseil pour maximiser la perte des kilos superflus est de faire du sport.

Connaissez-vous les HORMONES DE LA MINCEUR ? Une approche Simple, sans frustration et 100% Naturelle (qui fonctionne même après des années de régimes inefficaces) 👉 Cliquez ici pour Activer votre Perte de poids !

11 réflexions sur “Que Manger pendant un Jeûne Intermittent ? Guide Complet”

  1. J’ai commencé le jeune intermittent malgré mes 74ans, ça va bien le soir pas de problème de ne pas manger après mon repas de 18 heures le plus difficile c’est de déjeuner à 10 heures , je me lève tôt et j’ai l’habitude de déjeuner vers 8 heures mais je viens de lire que je peux boire du café ça va peut être me permettre d’attendre plus facilement.
    Merci

    1. Les premiers jours peuvent être un peu « difficile » mais vous allez voir que votre organisme va s’habituer à ce rythme.

      Si ce n’est pas le cas vous pouvez aussi décider de manger plus tôt le matin d’arrêter de manger plus tôt le soir.

      Peu importe les horaires du moment que vous avez bien ces deux phases distinctes.

      Pour le café, oui c’est OK mais sans sucre 😉

    1. Bonjour Lucette,

      Même si le fait de faire du jeûne intermittent permet de mincir, il n’y a pas pour autant de recette specifique.

      Cependant, pour vous guider et vous inspirer nous proposons 4 semaines de menus et plus de 150 recettes dans notre programme Demain Plus Mince.

  2. Bonjour ,
    Je pratique le jeune intermittent depuis 2 ans …
    Et quand je randonne ( 10 km matin) , je n’ai plus faim à midi… et je ne sais pas quoi manger ??? Contrairement à mes collègues qui dévorent des sandwich… Surtout qu’il reste 10 km à faire dans l’ après-midi , après la pause-déjeuner…
    Pourriez-vous m ‘ aider ?

    1. Si vous n’avez pas faim, pourquoi vous « forcer » à manger quelque chose ?

      Il est parfaitement possible de randonner sans avoir mangé.

      C’est surtout une question de sensation, mangez si vous en avez envie ou si vous en ressentez le besoin mais il n’y a aucune « obligation » à la faire.

      Sur la question de « quoi manger » ? Il n’y a pas de règle toute faite car cela dépend de beaucoup de critères qui vous sont personnels, optez pour des choses qui vous font envie et plaisir 🙂

  3. Adeline Perraudeau

    Bonjour,

    Je pratique le jeune intermittent depuis 1 mois et je vais très bien. Toutefois, depuis que je suis en vacances, c’est plus compliqué. Demain, je dois déjeuner avec une amie. Comme je ne mange normalement que le soir, dois je sauter le repas du soir et attendre le lendemain soir pour manger ?

    Merci pour votre réponse

    1. Les vacances c’est les vacances 🙂 donc si pendant ces quelques semaines vous ne suivez pas votre jeûne intermittent à la lettre ce n’est pas bien grave.

      Faites au mieux et vous reprendrez les bonnes habitudes avec votre rythme normal.

      Gardez en tête que ce ne sont pas ces quelques semaines qui ont un impact « global » sur votre forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.