Soigner la Fibromyalgie par l’Alimentation : Ce qu’il faut savoir

Saviez-vous qu’il est possible de soigner la fibromyalgie par l’alimentation ?

En effet, un bon régime alimentaire peut concourir à la réduction des douleurs causées par cette maladie. Alors, quels sont les aliments à intégrer dans son alimentation ?

Quels sont ceux à éviter ?

En quoi consiste un régime alimentaire « anti-fibromyalgie » ?

Découvrez le rôle de l’alimentation dans le traitement de cette affection qui ne se laisse pas encore découvrir complètement par les scientifiques.

Fibromyalgie : définition

La fibromyalgie est une maladie peu connue des médecins. Elle fait pourtant beaucoup de ravages et affecte environ 2 % de la population. Elle se caractérise par des douleurs sur l’ensemble de la musculature, et ce, de manière chronique. Il a également été remarqué que cette pathologie affecte plus les femmes que les hommes. Les premières manifestations se font alors ressentir lorsque la personne arrive à un âge compris entre 30 et 50 ans.

Par ailleurs, une corrélation étroite a été observée entre la fibromyalgie et les bouleversements émotionnels, l’arrivée du froid, de l’humidité, mais aussi l’effort intense ou soutenu. En effet, ces facteurs aggravent les douleurs sur une personne qui, pourtant, ne présente aucune forme de lésions. Les zones les plus proches de la colonne vertébrale sont alors les plus sensibles à la douleur. Tout au long de l’année, la personne atteinte de fibromyalgie connait des périodes d’apaisement, d’aggravation et de stabilité.

En plus de causer un mal-être extrême, la fibromyalgie affecte également la vie sociale de la personne. En tout cas, aucun remède n’est encore assez efficace pour soigner cette maladie. Cependant, une amélioration des conditions de vie a été vérifiée chez ceux qui ont adopté un bon équilibre alimentaire.

Fibromyalgie : traitement par l’alimentation

En effet, une bonne alimentation aide à réduire le calvaire des personnes atteintes de la fibromyalgie. Vous devez alors reconnaître les aliments à privilégier et ceux à éviter.

Quels aliments sont à prioriser ?

Soigner la Fibromyalgie par l'Alimentation

Vous deviez vous en douter, les fruits et légumes figurent tout en haut de la liste. Choisissez les fruits les plus gorgés de vitamines et de nutriments. Autrement dit, les plus colorés. Quant aux légumes, privilégiez ceux de types choux, tels que les brocolis, les choux-fleurs, les choux de Bruxelles…

Les aliments riches en vitamine D sont également conseillés. En effet, la vitamine D aide le corps à absorber le calcium et le phosphore. Elle améliore également les contractions des muscles et la mangez beaucoup de poissons, de viandes blanches, de jaunes d’œuf, etc.minéralisation des os. Ce qui ne manquera pas de réduire considérablement les douleurs. Par ailleurs, pour une amélioration de votre état,

D’autre part, il faudra également penser à opter pour les aliments complets comme :

  • Le blé ;
  • Le seigle ;
  • L’avoine ;
  • Le sarrasin ;
  • Le quinoa ;
  • L’épeautre ;
  • Le riz ;
  • Etc.

L’oméga 3 est également un élément à prioriser dans le traitement de la fibromyalgie. Pour cause, elle augmente le taux d’énergie, contribue au bon fonctionnement des reins et défend l’organisme contre les agressions externes. Par-dessus tout, les scientifiques ont remarqué que les individus atteints de douleurs inflammatoires retrouvent une amélioration de leur condition de vie à travers la consommation d’oméga 3. On la retrouve dans les huiles d’origine végétale comme l’huile de soja, l’huile de colza ou encore l’huile de noix. Les épinards, la salade et le jaune d’œuf en contiennent également.

Les aliments à éviter

Vous devez faire attention aux aliments riches en calcium, car consommés à trop forte dose, ils favoriseront les inflammations. Ainsi, les produits laitiers sont à proscrire de votre régime alimentaire pour soigner la fibromyalgie par l’alimentation.

Source de protéines et de vitamines, la viande rouge est pourtant à éviter si l’on souffre de fibromyalgie.

L’aspartame est également à bannir, car il agit sur la perception des douleurs et renforce la sensation d’avoir mal. En effet, cet édulcorant affecte directement les cellules nerveuses responsables de la perception de la douleur. Il se trouve essentiellement dans les sodas et les friandises « sans sucre ».

Par ailleurs, les additifs que l’on retrouve abondamment dans les nourritures industrielles sont également à surveiller, voire à éliminer complètement de votre régime alimentaire. Il s’agit essentiellement du glutamate monosodique et du nitrate. Les charcuteries, la cuisine orientale, les plats préparés de manière industrielle en sont gorgés. Bien que ces additifs relèvent le goût des plats, leur forte teneur en sel rend le corps plus sensible à la douleur.

La levure et le gluten sont également responsables de la sensibilité à la douleur. En effet, la levure et le gluten contribuent au développement de champignons microscopiques dans le corps et cela favorisera l’impression d’avoir mal. Essentiellement, ce sont les nourritures cuites au four qui en contiennent le plus.

Le café, cet excitant, calme les douleurs sur le court terme. Mais très vite, elles reviennent et la sensation de fatigue se fait ressentir. En outre, le café augmente les hormones du stress. Dans votre combat contre la fibromyalgie et la douleur, pensez à réduire votre consommation de caféine.

Soigner la fibromyalgie par l’alimentation : changer ses habitudes alimentaires

Manger sainement, c’est tout simplement se nourrir de façon équilibrée. Autrement dit, manger en variant ce que l’on consomme, tout en prenant soin d’écarter les éléments favorisant la douleur et en priorisant ceux qui contribuent à la réduire. La première chose à faire serait en effet de considérer sa manière de s’alimenter et de la changer si besoin est.

La malbouffe est certainement le plus grand responsable de nos maux. La consommation à outrance de sucre et de caféine raffinée, mais aussi d’aliments transformés et de nourritures frites dégraderont votre santé sur tous les plans. En effet, en plus d’irriter vos muscles, une mauvaise alimentation perturbe votre sommeil, et vous faire prendre du poids. Le fait de mal se nourrir affûtera vos percepteurs de douleurs et les rendra plus sensibles. Dès lors, un stimulus normalement indolore deviendra pour vous un véritable supplice si vous ne faites pas attention à votre alimentation.

Vous aussi, vous voulez soigner la fibromyalgie par l’alimentation ? Cela passe essentiellement par le changement de vos habitudes alimentaires. Pour vous aider dans ce sens, nous vous proposons de télécharger gratuitement votre guide ObjectifExtraForme.

All Categories:

  • Partager cet article

Commentaires

Laissez un commentaire

2017 - 2020 © ExtraForme.fr - Mentions légales