Parlons Forme #064 : 3 (+1) choses à NE PAS FAIRE lorsque vous vous levez

3 (+1) choses à NE PAS FAIRE lorsque vous vous levez

Connaissez-vous les HORMONES DE LA MINCEUR ? Une approche Simple, sans frustration et 100% Naturelle (qui fonctionne même après des années de régimes inefficaces) 👉 Cliquez ici pour Activer votre Perte de poids !

Au sommaire du soixante quatrième épisode de Parlons Forme

Dans cet épisode vous allez découvrir

  • Pourquoi une bonne journée s’anticipe la veille,
  • Comment votre cerveau vous apporte des solutions sur un plateau,
  • Comment avoir des idées et vous faciliter la vie sans même vous en rendre compte,
  • Cette habitude qui vous fatigue et vous met dans une mauvaise énergie avant même de vous lever,
  • Pourquoi le matin est un moment privilégié pour VOUS (et non les autres),
  • Ce que vous devez faire pour préserver ces premières minutes de votre journée,
  • Ce que vous devriez éviter de faire pour être moins stressé.e et plus positi.f.ve dans votre vie,
  • Comment reprendre le contrôle sur vos pensées et votre humeur et faisant de meilleurs choix,
  • Cette habitude qui ruine votre énergie tout au long de la journée et…
  • Favorise l’accumulation des graisses dans votre corps,
  • Et bien d’autres choses…

Liens cités dans cet épisode

Merci pour votre écoute !

Si vous souhaitez réagir à ce podcast, laissez un commentaire juste ci-dessous.

Si vous avez apprécié cet épisode de Parlons Forme (et le podcast en général), laissez une note 5 ⭐ et un commentaire sur iTunes ou Apple Podcast (voir comment faire).

Votre avis compte beaucoup pour moi et les notes sont très importantes pour faire connaître le podcast et lui donner de la visibilité ! 👍

Si vous avez déjà un compte, cela prend moins d’une minute, je compte sur vous 😉

Enfin, pour être sûr de ne rien louper, abonnez-vous sur iTunesYouTube, Spotify ou toute autre plateforme de votre choix (voir les liens sous le lecteur), ainsi vous serez automatiquement informé lors de la publication du prochain épisode.

Découvrir un autre épisode de Parlons Forme

Pour compléter ce podcast, je vous propose de (re-)découvrir cet épisode dans lequel je vous présente en détail le Miracle Morning, la pratique popularisée par Hal Elrod.

Cet épisode est à écouter ci-dessous ou en téléchargeant le fichier audio au format MP3 (Clic droit / Enregistrer sous…)

Accéder aux notes de cet épisode

Au cours des derniers épisodes, nous avons parlé des routines matinales, tout ce que vous pourriez faire pour être plus en forme, concentré et motivé pour atteindre vos objectifs, qu’ils soient personnels ou professionnels.

Pour compléter tout ça, je vous propose de voir l’autre côté de la pièce et évoquer ensemble toutes ces choses que vous faites peut-être et qui globalement ne vous aident pas dans votre progression.

Mais avant de parler de tout ça, je veux juste vous parle d’une notion qui peut vraiment vous faciliter la vie au quotidien. C’est cette idée qu’…

Une bonne journée se prépare dès la veille

Lors des précédents épisodes je vous ai parlé du fait qu’il est parfaitement possible de se « programmer » pour se réveiller à une certaine heure sans avoir besoin de réveil pour ça.

Je ne sais pas vraiment expliquer le principe mais il est clair que notre cerveau à une certaine capacité à anticiper les choses et à nous solliciter quand c’est le bon moment pour nous.

Je vous avais aussi parlé du fait que vous pourriez inclure dans votre routine matinale, le fait de planifier vos 3 tâches ou actions les plus importantes de votre journée en fonction de vos objectifs du moment.

Du coup, pour aller encore plus loin, je vous invite à faire cette planification dès la veille au soir.

Pourquoi ? Justement pour profiter de cette capacité de notre cerveau à anticiper les choses et à nous apporter les bonnes réponses au bon moment.

En gros, notre cerveau est une boîte à solutions. Si vous lui soumettez une question ou un problème alors son travail, que vous en soyez conscient ou pas, est de vous fournir des réponses.

Il ne cherche pas à savoir si vos pensées sont positives ou négatives pour vous, il est simplement là pour vous apporter des réponses.

On comprend donc pourquoi une personne qui est plutôt négative et défaitiste va se complaire dans cet état d’esprit. Si cette personne passe ses journées à se demander :

  • Pourquoi elle n’y arrive pas ?
  • Pourquoi elle n’a jamais de chance ?
  • Pourquoi elle n’est pas motivée ?

Alors son esprit va lui trouver les raisons qui justifient cette situation. Au final cette personne met son attention uniquement sur les côtés négatifs de ce qu’elle vit et de sa personnalité et elle ne fait que renforcer toutes ces pensées et ces croyances négatives qui la bloque dans son développement.

L’idée est donc de se poser de bonnes questions pour avoir de bonnes réponses. Si vous remplacez…

  • « Pourquoi je n’y arrive pas ? » par « Que dois-je faire pour réussir à… » alors vous n’aurez pas les mêmes réponses,
  • Si vous remplacez « Pourquoi je n’ai jamais de chance ? » par « Que dois-je faire pour provoquer la chance ? » ou encore…
  • « Pourquoi je ne suis pas motivé ? » par « Qu’est-ce qui me motive dans la vie ? » alors…

Là encore, il est certain que vous aurez des réponses bien plus positives et aidantes.

Donc, dans la vie en générale, pensez à soumettre à votre esprit des situations ou des challenges mais de façon positive. Cela vous permettra d’obtenir des solutions et non pas d’être bloqué par un statuquo qui ne vous convient pas.

Dans cette idée, si vous définissez la veille vos 3 actions principales du lendemain alors vous pourrez constater deux phénomènes :

  1. Le premier c’est qu’il est bien plus simple de commencer et de passer à l’action. C’est comme si votre corps et votre esprit s’étaient fait à l’idée qu’aujourd’hui vous alliez faire telle ou telle chose et donc comme c’est comme ça et que c’est prévu depuis plusieurs heures maintenant alors on se lance sans se poser 10 000 questions et surtout sans questionner son envie.

    De mon côté, je sais que le contexte où je constate le plus ce phénomène c’est quand il s’agit de faire le ménage. Je dois avouer que faire le ménage ce n’est pas ce qui m’excite le plus, on peut même dire que si je peux éviter de le faire alors ça m’arrange. C’est d’ailleurs pour ça que l’on a une personne qui vient chez nous chaque semaine mais bon, les aléas de la vie font que tout de même, de temps en temps , c’est à nous de le faire.

    Lorsque c’est le cas, je vois une différence flagrante en terme de résistance pour passer à l’action entre les fois où je me suis « préparé » au minimum depuis la veille et celles où ce n’est pas le cas. Si on me prend au dépourvu et qu’on m’annonce le matin même « Allez, aujourd’hui ça serait bien qu’on fasse le ménage » alors vous pouvez être sûr que dans ma tête ça va être compliqué alors qu’a l’inverse si on a convenu avec madame ne serait-ce que la veille que « Demain, on fait le ménage » alors j’ai eu le temps de me faire à l’idée et le moment venu ça fait juste parti des choses à faire dans la journée.

    J’ai fait ce constat pour le ménage mais aussi sur plein d’autres choses où il peut arriver que j’ai du mal à me motiver. Ça peut être le cas quand je vais faire du sport, quand je dois avancer sur certaines tâches professionnelles ou encore pour écrire ce podcast. Il est bien plus facile pour moi de me lancer si je sais à l’avance que 1 – je dois écrire et 2 – sur quoi je dois écrire.
  2. C’est d’ailleurs le deuxième phénomène dont je veux vous parler et qui rejoins ce dont je vous ai parlé juste avant, le fait que votre esprit est une machine à solutions. Quand vous anticipez vos 3 actions principales de la journée du lendemain alors ces actions vont tourner en tâche de fond dans votre cerveau sans que vous y fassiez spécialement attention.

    Il n’est pas nécessaire d’avoir conscience du travail en cours mais il est tout de même probable qu’au cours de la soirée ou le lendemain matin des idées vous soient venues. Des idées qui, comme par hasard, sont les réponses aux questions que vous vous étiez posé la veille.

    Si je continue sur mon exemple personnel, pour des tâches ou des actions créatives je me dis deux choses. La première c’est que je décide de faire la chose : écrire un podcast ou un email aux abonnés, créer une présentation, faire évoluer une formation, etc. Ensuite, je mets au clair exactement ce que je veux faire : de quoi vais-je parler dans ce podcast ou cet email ? Quel est l’objectif de cette présentation ? Quelle est l’idée majeure que je veux véhiculer dans cette vidéo de formation ?

    Je me pose simplement ces questions mais je ne cherche pas de réponse activement, je sais qu’elles vont arriver d’elles-mêmes le lendemain lorsque je ferai ce que j’ai décidé de faire.

Donc voilà, j’ai pris le temps de vous parler de tout ça parce que je crois vraiment que cela peut vous aider et que cela peut avoir du sens pour vous de tester ce mode de fonctionnement. Si vous constatez que vous avez du mal à vous lancer quand c’est le moment de passer à l’action alors peut-être que ça serait plus facile si vous vous conditionnez la veille.

Ce conseil est donc utile pour toutes les activités dont je vous ai parlé et que vous pourriez inclure dans votre routine matinale mais aussi si vous décidez de ne plus faire certaines de choses dont je vous parle tout de suite ! Voyons donc les…

3 (+1) choses à NE PAS FAIRE quand vous démarrez votre journée

Se lever en retard

Le premier point est de ne pas vous lever en retard, et surtout, pire que tout, de ne pas passer de longues minutes à « snoozer », vous savez ce moment où vous vous dîtes « Allez, juste 5 minutes de plus » et vous repoussez 1 fois, 5 fois, 10 fois le moment où vous allez vous lever.

Si vous avez cette habitude alors j’ai une question toute simple à vous poser :

« Est-ce que ces 5 minutes de plus vous permettent de vous sentir moins fatigué ou plus énergique lorsque vous vous levez ? »

La réponse, vous la connaissez comme moi, c’est non. Passer 5 minutes ou 30 minutes de plus dans ces conditions n’est pas une bonne option pour vous reposer, c’est juste le meilleur moyen de flinguer votre énergie et de vous lever du mauvais pied. De rendre ce moment encore plus contraignant que ce qu’il est vraiment.

L’intention que vous vous donnez la veille, au moment de vous coucher, se répercute sur l’énergie que vous aurez le lendemain matin. Si vous programmez votre réveil en anticipant le fait que ça va être dur de vous lever alors vous n’aurez pas du tout la même énergie que si vous décidez de vous lever dès que votre réveil va sonner.

De plus, à force de reculer à plusieurs reprise votre lever jusqu’au moment où vous n’avez plus le choix parce que sinon vous risquez d’être vraiment trop en retard alors vous créer les conditions parfaites pour un début de journée ultra stressant ou vous allez devoir vous préparer et commencer votre journée dans des conditions qui sont loin d’être idéale.

Donc je vous recommande deux options :

  1. La première c’est tout simplement de vous lever à l’heure prévue sans vous chercher d’excuses pour justifier le fait que vous allez vous lever dans 5, 10 ou 30 minutes…
  2. La deuxième option, c’est tout simplement d’accepter l’idée qu’en réalité vous ne vous levez pas à telle heure mais plutôt 20 ou 30 minutes plus tard. Si c’est le cas, c’est OK et dans ce cas programmez votre réveil à cette heure. Si vous acceptez l’idée de vous lever plus tard, ce sera plus favorable que de reprogrammer votre réveil à plusieurs reprises car dans le premier cas vous pouvez vraiment dormir sans vous sentir coupable de quoi que ce soit alors que dans le deuxième vous êtes dans un état de somnolence qui n’est pas réparateur.

Bien entendu, quelque soit l’heure à laquelle vous vous réveillez, je ne cherche pas à vous convaincre de sortir de votre lit dans les cinq secondes qui suivent le déclenchement de votre réveil. Vous pouvez parfaitement prendre quelques minutes pour vous réveiller en douceur mais là encore c’est une question d’intention.

Votre énergie ne sera pas la même si vous êtes dans cette démarche de vous lever dans 5 minutes parce que vous voulez vous étirer et éveiller votre corps en douceur ou si votre discours intérieur est de « gratter » 5 minutes de sommeil supplémentaire… ce qui, au final, ne sera pas le cas.

Alors je ne vais pas rentrer dans le détail sur ce sujet du sommeil mais si vous avez du mal à vous lever le matin, alors je vous invite vraiment à vous observer pour mieux vous connaitre et identifier ce qui fonctionne pour vous afin de pouvoir adapter votre heure de coucher et de lever ensuite.

Connaitre votre besoin de sommeil et votre rythme, savoir comment améliorer la qualité de votre sommeil sont autant d’atouts qui peuvent vous permettre de vous sentir plus en forme et énergique assez facilement et rapidement.

Deuxième chose à ne pas faire…

Se mettre sur votre smartphone

Imaginons la situation suivante : vous vous levez, vous prenez en main votre téléphone sur lequel il n’y a aucune notification. Dans ce cas, quelle est la première application que vous allez lancer ?

Il y a 9 chances sur 10 pour que ce soit :

  • Vos mails ou…
  • Votre réseau social favoris

Quel est le problème avec ces deux types d’applications ? Et bien c’est qu’ils concernent avant tout la vie des autres et pas là votre.

Les personnes qui vous envoient des mails le font, la plupart du temps pour vous demander quelque chose ou vous raconter leur vie. Les gens qui publient sur les réseaux le font pour se mettre en avant et raconter leur vie.

Alors, évidemment, je n’ai rien contre les mails ou les réseaux sociaux même si je suis assez convaincu que l’on devrait tous, moi y compris, passer moins de temps autour de tout ça mais c’est surtout une question de timing.

Quand vous commencez votre journée, vous ne voulez pas vous remplir la tête d’informations qui ne sont pas utiles dans l’immédiat.

Vous ne voulez pas lire cet email de ce collègue ou de ce client qui vous demande de faire ci ou ça et auquel, dans la plupart des cas vous n’allez pas répondre tout de suite. Vous ne voulez pas voir cette publication de votre tata qui vient de partager la disparition du chat de la voisine. Tout ça c’est du bruit, qui va encombrer votre tête pour rien.

Les premières minutes de votre journée doivent être pour vous et vos besoins pour que vous puissiez vous mettre dans les meilleures conditions pour passer une bonne journée, plus tard, que ce soit 30 minutes ou 2h00 plus tard alors vous pourrez vous préoccuper des besoins des autres une fois que vous aurez pensé à vous en premier lieu.

Donc vraiment je vous invite à éviter ça en ne lançant pas ces applications sur votre téléphone avant d’avoir terminé votre routine matinale.

Après, je sais que c’est compliqué car aujourd’hui une bonne partie de notre vie est centralisée dans ces petits appareils qui peuvent nous servir de réveil, pour méditer, pour écouter de la musique, pour faire du sport, etc etc… l’idée est donc vraiment de faire preuve de discipline personnelle pour faire tout ça sans lancer ces autres applications moins indispensables à ce moment de la journée.

Dans mon cas, voici comment je vois la chose. Je ne suis pas accro aux réseaux sociaux, par contre « oui » je passe trop de temps dans mes emails, je les consulte trop souvent dans la journée. J’en suis conscient et donc j’essaie d’améliorer ça.

Donc maintenant, mon approche est la suivante. Vu que j’aime consulter mes mails alors, je ne m’autorise à le faire que si et seulement si j’ai fini ma routine du matin. C’est finalement un peu comme une « récompense » après que j’ai pris le temps de faire ma méditation, mon sport et mes étirements. Une fois que « ça, c’est fait » alors j’ai le droit de consulter mes mails.

Et puis c’est aussi assez logique, vous vous en doutez, je reçois beaucoup de questions par email, si je lis ces questions avant de méditer alors je sais d’avance qu’elles vont venir polluer mes pensées et ma séance de méditation qui sera alors bien plus compliquée. Donc, je fais les choses dans le bon sens et c’est bien plus relaxant, plus motivant et plus efficace comme ça.

Dans la même idée, 3eme chose à éviter…

Regarder ou écouter les informations

Je vois au moins 3 bonnes raisons à ne pas consulter les informations lorsque vous vous levez :

Première raison, cela vous permet d’avoir un état d’esprit plus positif : Notre cerveau va être plus marqué et mieux se souvenir des expériences négatives que les expériences positives. Si un media veut vous « accrocher » pour vous inciter à rester devant votre poste de télévision alors il a tout intérêt à vous parler de tout ce qui va mal dans le monde car vous aurez plus tendance à rester. C’est ce qu’on appelle le biais de négativité, c’est le fonctionnement normal de votre cerveau.

Le truc c’est qu’au final, comment est-ce que vous vous sentez lorsque pendant de longues minutes on vous explique qu’il y a eu tel attentat dans ce pays, que ce bébé est mort parce qu’il pleurait trop, que des émeutes ont eu lieu dans telle ville, etc. De la peur, de la tristesse, du dégout, de l’incompréhension, de la colère… je pourrais lister bien d’autres émotions mais dans tous les cas vous avez compris l’idée… ça reste des émotions négatives dont vous vous seriez bien passées.

La science montre qu’il faut 3 expériences positives pour contrebalancer une expérience négative… partir avec un tel handicap de bon matin n’aide clairement pas à passer une bonne journée. Donc elle supprimant toute cette négativité vous ressentirez rapidement une amélioration de votre moral et une certaine forme d’optimisme.

Deuxième raison, cela vous permet de réduire votre niveau de stress : Avec ce même objectif de titiller votre instinct de survie, les médias adorent propager ces idées que la crise économique, les épidémies, la violence, le chômage, etc. sont autant de menace pour vous, votre famille, votre mode de vie, etc.

Images sombres, commentaires angoissants, témoignages de victimes sont autant de mécanismes angoissants et anxiogènes au possible. Encore une fois, avez-vous vraiment besoin et envie de voir le monde comme une source de menaces permanentes ? Je ne pense pas que ce soit le cas donc je vous invite à arrêter de vous infliger ces idées de méfiance et d’insécurité et vous constaterez que, comme par « magie », votre niveau de stress et d’anxiété va diminuer pour laisser plus de place à la confiance et la sérénité.

Troisième raison, c’est que vous reprenez le contrôle : Il y a deux aspects pour ce point. Le premier c’est que vous arrêtez de vous rempli la tête avec des nouvelles négatives sur lesquelles vous n’avez aucun contrôle, ni aucun impact potentiel. Que pouvez-vous faire contre les attentats qui ont lieu dans telle partie du monde ? Que pouvez-vous faire sur le fait que tel président étranger soit élu ou pas ? Que pouvez-vous faire contre le fait que cette personne a tué telle autre sous le coup de la colère ? Au final, toute ces informations sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle nous donnent un sentiment d’impuissance face à toutes ces injustices ou ces comportements qui ne sont pas en accord avec nos valeurs.

Reprendre le contrôle c’est aussi de faire des choix conscients sur les informations que vous voulez avoir dans votre vie. Choisir les sources d’informations qui répondent à vos besoins et vos attentes et non pas simplement opter par le choix par défaut de ce qui se propose à la télévision ou à la radio parce que c’est ce qui est le plus simple et le plus rapide. A titre d’exemple, vous pourriez échanger les 15 minutes que vous passez devant une chaîne d’info chaque matin par la consultation d’un média positif qui met en avant des initiatives et des actions inspirantes.

Enfin, une dernière recommandation « bonus » est d’éviter de…

Prendre un petit-déjeuner trop riche en sucre

Je ne vais pas parler de ce point très longtemps ici parce que j’ai déjà publié un podcast autour de ce sujet il y a quelques semaines. Donc si vous voulez en savoir plus, écoutez le 60 épisode de Parlons Forme dans lequel je vous partage le petit-déjeuner idéal pour être mince et énergique.

Je vous explique pourquoi vous auriez tout intérêt à limiter tout ce qui compose le petit-déjeuner classique « à la française » si vous constatez que vous avez tendance à avoir des coups de fatigue en journée ou si vous êtes en surpoids. Je vous explique aussi ce que vous pourriez faire comme meilleurs choix au quotidien pour aller dans une meilleure direction.

D’ailleurs, il y aussi une autre option que vous pourriez envisager qui est tout simplement de ne plus prendre de petit déjeuner. Contrairement à un certain nombre de croyances assez répandues, non, sauter le petit déjeuner ne favorise pas la prise de poids. Au contraire cela peut avoir un effet très bénéfique pour la perte de poids comme pour votre santé. Pour creuser ce point, écoutez le 59éme épisode de Parlons Forme qui s’intitule Petit déjeuner : Le repas le plus important de la journée ? (ou pas…).

 

Nous arrivons au terme de cet épisode donc faisons une recap des points que nous venons de voir ensemble :

  • Le premier point est qu’une bonne journée se prépare la veille et ayant en tête les tâches ou actions principales que vous souhaitez accomplir ou éviter le lendemain.
  • Ensuite je vous ai partagé, 3 choses que vous devriez éviter de faire lorsque vous vous levez :
  1. La première est de vous lever en retard,
  2. La seconde est de vous mettre sur votre smartphone,
  3. La troisième est de regarder ou d’écouter les informations
  • Enfin, quatrième actions que vous pourriez adapter ou supprimer est le fait de prendre un petit déjeuner riche en sucre et en glucides en général. Cela aura un impact majeur sur votre niveau d’énergie et votre ligne.

Pour terminer ce podcast, j’ai service à vous demander : Est-ce que vous seriez d’accord pour m’aider à donner plus de visibilité à Parlons Forme ? Si c’est le cas, l’action la plus simple et la plus rapide que vous pouvez faire et de laisser une note 5 étoiles ainsi qu’un commentaire sur iTunes, Apple podcast ou votre plateforme de podcast favorite.

C’est un petit clic pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup et c’est aussi un excellent moyen de faire monter Parlons Forme dans les résultats de ces applications et donc de contribuer à une plus large diffusion de son message.

Bien entendu, vous pouvez aussi en parler autour de vous. Partagez votre épisode favori aux membres de votre famille, à vos amis ou vos collègues de travail. C’est un cadeau précieux que vous pouvez leur faire et un sacré coup de pouce pour moi.

Je vous remercie d’avance pour tout ça, je vous souhaite une très belle semaine et je vous dis à très vite pour le prochain épisode, ciao !

Connaissez-vous les HORMONES DE LA MINCEUR ? Une approche Simple, sans frustration et 100% Naturelle (qui fonctionne même après des années de régimes inefficaces) 👉 Cliquez ici pour Activer votre Perte de poids !

2 réflexions sur “Parlons Forme #064 : 3 (+1) choses à NE PAS FAIRE lorsque vous vous levez”

  1. Merci pour ces infos toujours étonnantes qui cassent nos valeurs… et qui fonctionnent tellement sur ma bonne humeur, mon état d’esprit et ma ligne !!
    À écouter et réécouter pour assimiler tous ces précieux conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.