Jeûne Intermittent : Que Manger ? 5 Conseils

jeûne intermittent que manger

Vous vous ne savez pas quoi manger en parallèle du jeûne intermittent ? Vous manquez d'idées pour vos menus de la semaine ? Vous ne voulez pas (ou vous ne pouvez pas) passer des heures en cuisine ? 👉 Cliquez ici pour recevoir votre cadeau ! 🎁

Le jeûne intermittent est un moyen sûr et efficace pour perdre du poids et améliorer sa santé cardiaque.

C’est devenu une pratique courante actuellement, car elle est à la portée de tous.

En effet, comme son nom l’indique, ce régime consiste seulement à jeûner pendant une période déterminée dans un intervalle de 24 heures et après de reprendre une alimentation normale.

En d’autres termes, le jeûne intermittent désigne un mode d’alimentation comprenant une période d’alimentation et de jeûne. Alors, que pouvez-vous manger lors d’un programme de jeûne intermittent ?

Nous voulions aller au fond de cette question et nous vous dévoilons tous dans cet article.

Jeûne intermittent : rappel sur le concept

Le jeûne intermittent fait référence à un mode d’alimentation restrictif pendant une période de 24 heures. Elle présente de nombreuses variations, mais le point commun entre elles est que le jeûne ne se fait que pendant des périodes déterminées. En fait, il ne s’agit pas vraiment d’un régime, mais plutôt d’un plan d’alimentation. Ceux qui pratiquent le jeûne intermittent doivent seulement limiter leur consommation de nourriture à certains moments de la journée, pour des raisons de santé ou pour perdre du poids.

La méthode de jeûne intermittent le plus commun est le programme 16/8. On l’appelle également fasting. Ce mode d’alimentation consiste à faire un jeûne quotidien d’une durée de 16 heures au minimum. Vous pouvez le faire plusieurs jours par semaine ou même tous les jours, selon votre capacité et votre état de santé. Cette pratique est en effet beaucoup plus facile qu’un jeûne classique, car il se fait par intermittence. Le principe, c’est d’arrêter de manger, de reprendre une alimentation normale et après, d’arrêter de manger à nouveau. Selon vos besoins, vous pouvez choisir des créneaux plus ou moins longs, mais si vous débutez, il est conseillé d’opter pour un jeûne intermittent 16/8 d’un ou de deux jours non consécutifs par semaine.

Que manger pendant un jeune intermittent : conseils

Le régime à jeun intermittent exige une alimentation équilibrée, pendant les phases de prises alimentaires. Il ne faut donc pas se jeter directement sur des pizzas, des hamburgers ou des frites pour compenser votre jeûne. Pour mieux vous aider, voici 5 conseils essentiels sur le jeûne intermittent que manger.

Conseil n° 1 : Privilégiez les protéines maigres

Comparées aux nutriments, les protéines maigres vous permettent de vous sentir rassasiés plus longtemps. De plus, elles vous aideront à maintenir votre masse musculaire. Voici quelques exemples de nourritures qui sont très riches en protéines maigres : le yaourt nature, le blanc de poulet, les haricots, les pois et les lentilles, les poissons et les crustacés ainsi que le tofu.

Conseils n° 2 : Consommez beaucoup de fruits

jeûne intermittent que manger

Pour perdre du poids durablement tout en restant en bonne santé, vous devez consommer des aliments nutritifs pendant votre période de jeûne intermittent. Pour cela, manger des fruits est la meilleure option. Ils sont généralement riches en minéraux, en vitamines, en fibres et en phytonutriments. Les fruits à consommer lors d’un jeûne sont les pommes, les myrtilles, les abricots et les cerises.

Conseils n° 3 : Mangez des légumes à chaque repas

Ils constituent une nourriture importante lors d’un régime de jeûne intermittent. En plus d’être sains, les légumes aident à réduire le risque de développer certaines maladies comme le diabète, les maladies cardiaques et le cancer. Voici quelques exemples de légumes que vous pourrez manger pendant votre régime alimentaire intermittent : les épinards, le chou frisé, la bette à carde…

Conseils n° 4 : Évitez les aliments riches en acides gras saturés et acides gras trans

Perdre du poids, c’est facile, mais le plus dur est de ne pas en reprendre. Si vous avez opté pour un jeûne intermittent, il y a certains aliments qui sont à éviter, même si cette pratique ne définit pas un régime particulier. Dans le cadre d’un jeûne intermittent, vous ne devez pas consommer des aliments riches en calories, plus précisément ceux qui contiennent une grande quantité de gras saturés, de sucre et de sel, c’est-à-dire les aliments industriels ultra transformés. Toutefois, les lipides sont essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. dans ce cas, privilégiez les acides gras insaturés que l’on retrouve dans les huiles végétales (olive, tournesol, maïs…), les poissons gras tels que la sardine, le saumon, etc.

Conseils n° 5 : choisissez vos collations

Les chips et les maïs soufflés au micro-ondes ne permettent pas d’avoir un sentiment de satiété après un jeûne et parfois, ils peuvent même vous donner encore plus faim. En effet, les aliments riches en sucre se métabolisent très vite et vous aurez rapidement faim en les mangeant. Résultat, vous en mangez encore et encore. De plus, ces derniers ne fournissent que peu de nutriments. En guise de collation, préférez les fruits.

Bref, l’essentiel est donc d’éviter les aliments transformés et ceux qui présentent beaucoup de teneur en sucre. À la place, privilégiez les aliments qui représentent un mélange équilibré de protéines maigres, de fruits, de légumes et de graisses saines. Si vous cuisinez, étant donné que le régime de jeûne intermittent n’impose pas de menus spécifiques, concoctez toujours des repas savoureux et délicieux. Le principe est de ne manger que ce que vous appréciez. Lorsque vous mangez, consommez vos repas lentement jusqu’à ce que vous soyez rassasié.

Conseils bonus pour maigrir efficacement avec le jeûne intermittent

  • Lorsque vous mangez, veillez toujours à avoir une alimentation saine et équilibrée : même après l’arrêt du jeûne, n’exagérez pas la taille de vos portions.
  • Hydratez-vous : buvez au moins deux litres d’eau ou de thé non sucré pendant votre jeûne.
  • Ayez de la patience : laissez à votre corps le temps de s’adapter petit à petit à votre nouveau mode d’alimentation.
  • Pratiquez régulièrement des activités physiques et suivez un régime riche en protéines.
  • Prévoyez toujours de prendre votre plus gros repas après votre séance d’entraînement.
  • Dormez suffisamment : le manque de sommeil peut causer une prise de poids.

Enfin, il faut souligner que le jeûne intermittent ne convient pas à certaines personnes, notamment à celles qui souffrent des maladies chroniques ou les femmes enceintes. Si vous n’êtes pas sûr de vous, il convient alors de consulter un médecin avant de franchir le pas.

Vous voulez en savoir plus sur le jeûne intermittent (ou fasting) ? J’ai créé un programme qui vous permet de perdre 1 kilo de graisse par semaine sans prise de tête et en mangeant ce que vous aimez. Si cela vous intéresse alors le programme Demain Plus Mince est fait pour vous 👍

10 recettes pour booster votre perte de poids et votre bien-être. Des recettes d’entrées, de plats, d’accompagnements et même de desserts ou de snacks qui vont vous mettre l’eau à la bouche... De quoi vous faire plaisir tout en vous faisant du bien 👉 Cliquez ici pour recevoir votre cadeau ! 🎁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

to top